District-Affair

Il était une fois une jeunesse qui dominait..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The Second Day and the Third Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: The Second Day and the Third Night   Mar 7 Nov - 18:51

Il y avait maintenant deux jours..C'était plutôt long et Jill se demandait si elle pouvait se permettre de revoir Ryan sans que celui-ci ne lui crie dessus ou l'ignore. Elle avait réellement envie de lui parler. Discuter avec lui de tout et de rien, pas besoin de quoi que ce soit de très sérieux..Lui demander de ses nouvelles n'était pas quelque chose de très compliqué ni d'horrible qui risquait de semer le chaos entre eux. Seulement Jill ressentait tout de même une inquiétude vis-à-vis l'effet que pourrait avoir leur discussion. Les derniers jours elle n'avait pas été très gentille à son égard dans ses discussions, elle avait aussi manqué à la promesse qu'elle s'était faite. Jill n'avait même pas été capable d'éviter le bras droit, elle avait passé à nouveau la nuit avec lui. Elle avait presque couché avec Jason Burton et n'avait pensé à lui qu'à quelques brefs moments. Elle se sentait mal pourtant d'avoir été aussi nulle. La jeune femme se dirigeait donc vers la chambre de celui qu'elle aimait. Allait-il lui fermer la porte au nez?C'était à peu près certain..À moins qu'il n'ose pas le faire..Mais ça elle doutait fort. Jill se doutait qu'il serait bien capable de la giffler s'il le souhaitait réellement.

La jeune femme se retrouva bientôt plantée sans rien faire devant la porte de la chambre. Elle hésitait. Frapper?Ouvrir?Ou s'en aller..La troisième option était tentante mais elle préférait la première, même si en temps normal elle aurait préféré la deuxième. Jill préférait ne pas s'imaginer des retrouvailles merveilleuses dignes de films, se doutant qu'il n'apprécierait certainement pas la voir agir comme s'il n'y avait rien eu. Elle se doutait aussi que l'atmosphère serait froid et qu'aucun des deux jeunes gens n'auraient envie de parler de quoi que ce soit.Alors Jill devrait s'excuser et partir. Elle se l'était répété sans cesse. Mais comment pouvait-elle deviner ce qui allait se passer? Elle poussa un soupir et frappa à la porte, finalement. Maintenant, il ne restait qu'à voir ce qui se produirait..Ou ce qui ne se produirait pas. Elle frappa à nouveau sur la porte et hésita à parler ou non. Elle prit une grande inspiration et souffla lentement avant d'ouvrir la bouche pour lui adresser la parole pour la première fois depuis 2 longues et pénibles journées.


"Ryan..Ouvre-moi."

Elle eut une soudaine envie de vomir.Elle revoyait chaque scène où elle n'avait pensé qu'à elle-même et où elle avait trahi Ryan. Elle se sentit coupable d'avoir eu autant de moments d'égarement..Qu'allait-elle lui dire? Elle verrait en temps et lieux. Pour l'instant, elle laissait le choix à Ryan de lui ouvrir ou non.Ce n'était pas qu'elle voulait forcer les choses, mais elle reformula sa demande.

"Ryan..S'il te plaît..Ouvre..Il faut parler."

Elle tenta de tourner la poignée. Il devait avoir verrouillé la porte, prévoyant peut-être une réaction de sa part. Elle s'appuya contre le cadre de la porte et poussa un soupir déséspéré.Alors c'était à ça qu'ils se résoudraient? Parler au travers des portes pour toujours.C'était une très, très très maigre consolation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mer 8 Nov - 16:18

Ryan fixait depuis deux longues minutes déjà la toile encore vierge devant lui. Il était en panne d'idée et il se sentait plutôt lasse. Pourtant, il n'avait pas à l'être puisque Vespuci avait accepté d'exposer sa deuxième série vu le certain succès que sa première avait eu. Il faut que depuis deux jours il sentait ainsi, tout ça parce qu'il acceptait mal le fait que Jill est couchée avec Devon. C'était un sacré coup douloureux qu'elle lui avait fait et il se demandait bien s’il réussira à lui pardonner vite. Ryan détestait de s'en faire de la sorte et c'est dans ses moments qu'il aimerait bien être aussi dépourvu de sentiments que Marshall. Plutôt agacé par ses pensés, il commença à tracer une ligne avec le plomb et c'est ainsi que son inspiration lui vint petit à petit. C'était son troisième tableau qu'il faisait pour sa deuxième série. Depuis ces deux jours, il n'avait pas arrêté de créer, comme si le temps lui aurait manqué s'il ne se dépêchait pas. Mais en fait, se n'était pas du tous cela, c'est simplement qu'il avait fait tous ses tableaux pour essayer d'oublier ce qui se passait avec Jill. Ryan avait sa façon bien à lui de se défouler et c'est en créant qu'il pouvait y trouver un quelconque réconfort.

Après quelques minutes, il eu une envie de se détendre un peu. Le jeune homme se leva et ouvrit un tiroir de sa commode pour y en sortir une petite boîte ou plusieurs join s'y trouvait. Cela pouvait être surprenant dans son cas mais oui cela lui arrivait de fumer autre chose qu'une cigarette. Il prit le briquet qui était dans sa poche et alluma le join qu'il tenait maintenant entre ses lèvres. Ryan s'assis sur une chaise près de sa fenêtre et l'ouvrit pour faire en sorte que sa chambre n'empeste pas la marijuana. Au contraire de Devon, il n'aimait pas que cette odeur plane dans sa chambre, même si celle-ci ne le dérangeait pas particulièrement. Le jeune homme tira une bouffé de son join et laissa la fumé descendre lentement vers ses poumons et rejeta ensuite le peu de fumé restante dans sa bouche. Soudain, il sursauta car il entendit frapper à la porte. Il soupira et décida de faire patienter la personne. Celle-ci frappa un autre coup et c'est alors qu'il entendit la voix de Jill. Ryan faillit s'étouffer mais il réussit à se contrôler. Elle avait fait le premier pas, signe qu'elle tenait à ce que cela soit réglé vite fait mais il décida de ne pas aller ouvrir comme si quelque chose le retenait sur sa chaise. Jill se fit bientôt plus impatiente et le jeune homme fit un air d'agacement. Il était pris au piège il n'avait pas le choix d'aller lui adresser la parole. Il jeta le join qu'il s'était grouillé de finir par la fenêtre et d'un pas lent et très hésitant, il déverrouilla la porte et l'ouvrit. Ryan posa un regard sans expression sur Jill et d'une voix tout aussi inhospitalière, lui dit:


-Quoi?

C'était tous ce qu'il avait trouvé à lui dire. Oui c'était un accueille plutôt froid mais il se sentait encore un peu blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mer 8 Nov - 16:50

Elle avait pensé à s'enfuir en courant et de s'enfermer dans sa chambre et de n'espérer que disparaître, tant de pensées du genre lui traversant à toute vitesse l'esprit lorsque la porte s'ouvrit. La jeune femme se figea devant l'expression agacée de Ryan et une fois de plus, le château ou plutôt la montagne de cartes qu'elle souhaitait jouer pour s'expliquer s'écroula, la faisant chuter durement sur le sol dur de la réalité. Maintenant, qu'allait-elle dire? Elle plongea son regard dans celui du jeune homme. Elle aurait tout fait pour qu'il l'accueille différement mais n'en fit rien paraître, se disant que s'il apprenait à quel point elle était faible et perdue il en profiterait surement pour la faire culpabiliser un peu plus qu'elle ne le faisait déjà toute seule. Jill n'avait pas besoin d'aide pour se torturer, elle était bien capable d'agir seule. Elle remarqua la teinte légèrement rosée qu'avait le cristallin du jeune homme. Fronçant les sourcils, elle reprit une pose plus normale et fit comme si elle n'avait rien vu. Une certaine déception pourtant se fit ressentir. Ils étaient pareils. Différents mais à l'intérieur identiques..Enfin..S'ils avaient un intérieur.

Elle ne savait que trop peu comment lui répondre et hésitait à ouvrir la bouche et à laisser sortir la moindre petite connerie.Elle sentit les larmes monter et ravala rapidement la vague de tristesse qui s'emparait d'elle. Pas de ça maintenant ni jamais, s'était-elle promis plus tôt.Encore une fois elle ne respectait pas ses propres promesses. Elle eut la très forte envie de se jeter dans ses bras et de lui raconter qu'elle était une idiote, qu'elle était désolée..Mais ne le fit pas, trop orgueilleuse pour se montrer ainsi à Ryan.Jill commença à parler mais s'étouffa dans un sanglot qu'elle camoufla derrière une toux très peu subtile.Elle se reprit alors, ne quittant pas Ryan des yeux.


"Je veux parler avec toi.Juste te parler..Je peux entrer?"

Qui ne tente rien n'a rien. Ce fut la première phrase qui lui vint à l'esprit. Jill se retenait de céder et de lui dire tout ce qui lui passait par la tête et aussi sur le coeur.Elle détacha son regard des yeux de Ryan et fixa ses lèvres, attendant un mouvement de la part de celles-ci pour qu'il parle. Elle se promit une fois de plus de s'éloigner du bras droit mais se doutait que ce serait impossible avec le peu de volonté qu'elle avait.Elle se mordit la lèvre de l'intérieur et pria pour qu'il ne refuse pas sa demande.Elle baissa les yeux timidement et finit par lui murmurer:

"Tu me manques.."

Elle lui avouait sa faiblesse en lui disant ça mais s'en moquait. Comment pouvait-elle faire sans ça pour tenter de lui montrer qu'elle tenait réellement à lui et qu'elle ne pouvait cesser de penser à lui sans avoir mal ou être en colère et se défouler sur lui alors que c'était sur elle qu'elle avait envie de frapper?Elle releva son visage et scruta les moindres réactions de Ryan sans rien dire de plus que ce qu'elle avait déjà dit.Maintenant, leur suite, s'il y en avait une, restait entre les mains du jeune homme et lui seul pouvait alors décider de ce qui se passerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mer 8 Nov - 18:18

Ryan tremblait légèrement mais il faisait tous pour le cacher. La drogue lui faisait cette effet mais c'est surtout qu'un certain stresse s'était installé en lui. Pourvu qu'elle ne remarque pas ses tremblements mais surtout cette teinte rosé qu'il avait dans les yeux car elle en serait certainement déçu. Si Devon se le permettait alors pourquoi pas lui? Oui elle avait raison de croire que lui et le bras-droit se ressemblait car s'était le cas, c'est simplement qu'ils voyaient les choses différemment. C'est sans aucun doute pour cela qu'il se cherchait sans arrêt, car il était trop pareil mais trop différent en même temps. Il vit un petit air déçu qui s'afficha sur le visage de la jeune femme. Sa y est, elle avait remarqué qu'il avait fumé de l'herbe mais le jeune homme ne s'en sentit nullement coupable. Il resta là à la fixer de façon tout à fait neutre tout en attendant patiemment qu'elle dise quelque chose. Ryan pouvait se montrer très détestable quand il le voulait et c'est exactement ce qu'il faisait avec Jill en se moment. Mais cela n'allait pas durer longtemps car avec la jeune femme, il fléchissait très vite. En se moment, le goût de la prendre dans ses bras étaient tellement présent que ça lui démangeait de partout, mais il se retenait tant bien que mal.

Un certain silence s'installa ce qui fit toussoter le jeune homme d'impatience. Il attendait que quelque chose se passe. Nathan pouvait très bien ressentir se malaise qui s'était installé entre eux. Tout de même, il comprenait car la situation était délicate et Jill devait bien peser ses mots pour réussir à faire passer son message de façon à ce qu’il ne s’énerve pas. Il vit alors briller des larmes dans les yeux de la jeune femme, ce qui changea son expression facial pour une étant beaucoup moins froide. Ses plans venaient de tomber à l'eau car il se sentait faiblir petit à petit. Adieux la froideur et l'air distant avec Jill car elle venait de lui donner un petit pincement au cœur avec se petit air piteux. Elle essayait tant bien que mal de cacher ses sanglots mais Ryan savait qu'elle allait craquer d'ici peu. Elle lui demanda si elle pouvait entrer pour s'expliquer. Le jeune homme soupira car il n'avait pas envi qu'il se crie dessus encore car leur conversation ne se résumait souvent qu'a ça. D'un ton plutôt lasse, il lui dit:


-Bien...entre.

Jill rajouta alors quelque chose qui l'adoucit. Si elle savait combien ses deux sans sa présence avait été pénible, elle ne croirait plus qu'il n'avait plus envie de la voir car s'était tout à fait le contraire. S'était comme si ses deux jours sans lui parler n'avait que ravivé encore plus son amour pour elle. Oui car même si elle le faisait atrocement souffrir, il l'aimera toujours, aussi stupide que cela puisse paraître. L'amour pouvait changer tout le monde, vous rendant d'une imbécilité sans pareil. Elle rendait aussi les choses très compliqué avec la personne concernée. Il posa alors un regard triste sur Jill. ça lui faisait mal de savoir que tout allait de travers entre eux. D'une voix emplit d'une certaine tristesse il lui dit :

-Je t'en veux encore Jill mais...mais se serais de te mentir que de te dire que tu ne m'a pas manqué...S'il te plait, je ne veux plus qu'on se chicane. Je peux te prendre dans mes bras?

Ryan avait dit cette phrase avec une vitesse hallucinante, comme s'il voulait s'en débarrassé. Il trouvait d'ailleurs sa demande de la fin passablement ridicule mais ses idées n'était pas très clair dû à ce qu'il avait fumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mer 8 Nov - 19:08

Elle entra dans la chambre, regardant brèvement derrière elle comme si elle avait peur qu'on l'espionne. Si Burton osait se mêler de sa vie privée, elle le renverrait très rapidement dans la rue après s'être bien fait comprendre auprès de Devon qu'elle le voulait méconnaissable aux yeux de tous, si possible aussi des experts en retraçage ADN. En d'autre mots, il s'approchait d'elle et elle ne le tolèrerait pas. Une vague odeur désagréable mais tellement reconnaissable planait dans la chambre et attira son attention. Ils étaient semblables mais contraires à la fois. En quelque sorte le bien et le mal, ce dont elle avait besoin en partie pour rester lucide. Elle voulait une petite dose de "tout va bien" mais aussi celle plus forte de monde réel qui lui faisait réaliser que tout allait bien évidemment très mal. Elle chassa l'idée, se disant que ce n'était pas le meilleur moment pour penser à ça et fixa la fenêtre. Il faisait gris à l'extérieur et la nuit annonçait bien évidemment la pluie et une seconde grisaille pour le lendemain. Elle fut tirée de ses réflexions sur la météo par le regard que Ryan posait sur lui. Elle lui adressa une mine triste et écouta chacun de ses mots avec une envie de partir et rester toute seule. Parcontre, sa demande la figea. Jill ne comprenait pas très bien..Il lui demandait ça à elle? Elle ne savait que lui répondre, la jeune femme était tellement perdue.. Oui elle voulait..Mais était-ce réellement une bonne idée que de se laisser tenter? La chef des Lazzarius adressa un regard perdu au jeune homme qui se tenait devant elle et réfléchi rapidement à la meilleure chose à faire.

"Je..Non..Je veux dire oui..Mais..Attends une seconde."

Elle s'était avancée un peu dans la chambre et fit demi-tour vers la porte et arrivée devant celle-ci la verrouilla. Elle n'avait pas du tout envie que le bras droit ouvre encore et les trouve dans une situation qui pouvait devenir gênante..Non!Elle ne devait pas le devenir. Elle était venue pour parler avec Ryan. Juste..Éclaircir les choses un peu. Pourtant, pourquoi se dirigeait-elle vers lui avec la même mine perdue que quelques instants plus tôt? Elle se glissa dans ses bras pour répondre à ce qu'il lui avait demandé et ferma les yeux en priant pour ne pas être entrain de rêver. Une larme roula sur sa joue et se glissa sur le cou de Ryan. À ce moment-là, elle se permit de chuchoter à son oreille d'une voix qui laissait deviner qu'elle pleurait des explications ou plutôt comment devenait la situation.

"Promis..Je suis tellement désolée pour ça Ryan..Ça n'aurait jamais dû arriver..Je suis seulement tellement perdue..."

Ses derniers mots sonnaient plutôt en murmure tant elle avait parlé d'une voix innaudible. Elle frôla son oreille du bout des lèvres et se risqua à s'aventurer sur sa joue de la même façon.Elle sanglottait toujours et se serra contre lui comme si elle cherchait à se protéger ou à s'agripper à quelque chose.Son visage commençait à se faire humide par les quelques larmes qui coulaient encore à ce moment-là et qu'elle essuya du revers de sa veste.Elle détacha ses lèvres de la joue de Ryan et plongea son regard vitreux dans le sien.

"Je m'excuse..Je devrais pas faire ça.C'est pas la raison pour laquelle je suis venue..Je voulais que l'on parle..Je préfèrerais que l'on garde une certaine distance même si ça peut paraître..Compliqué."

Elle se détacha de lui et recula avant de s'assoir sur le lit et de soutenir son visage entre ses mains. Elle n'avait pas envie de s'éloigner mais se disait que ne pas le faire n'aurait qu'empiré les choses. Jill observa Ryan, l'air pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 9 Nov - 5:42

L'odeur incommodait quelque peu la chef et le jeune homme eu tôt fait de le remarquer, mais il s'en fichait. Tout ce qui comptait pour lui c'est que tous les deux oublient se fâcheux incident et que tout redevienne comme avant. Il était fatigué que Jill et lui est toujours ces froids ensemble et il sentait la jeune femme terriblement confuse et indécise. D'habitude c'était lui mais depuis quelque temps, Jill était ainsi pour une raison qui lui était inconnue. La jeune femme entra et il l'a vit fixer la fenêtre d'un air pensif. Une légère brise glaciale fit soulever les rideaux et un espèce de frisson le parcourut. Ryan devait l'avouer, il avait un peu peur des évènements à venir et la drogue ne l'aidait puisqu'elle le faisait paranoïyer. En effet, plein de scénario se forgeait dans sa tête et il détestait empirer la chose. Quand il lui adressa la parole, il l'a vit le regarder tristement. Il devait avoir l'air d'un idiot à dire n'importe quoi et d'une manière aussi incohérente. Mais soudainement, elle eu un mouvement de surprise à sa demande. Quoi qu'avait-il dit? Il n'avait demandé qu’à la serrer dans ses bras rien de plus. Il se dit alors qu'elle n'avait pas dû s'attendre à ça mais il lui avait demandé cela sur un coup de tête car sa n'aurait pas dû être au menu aujourd'hui. Mais en sa présence, il ne pouvait pas garder cet air froid et colérique trop longtemps car elle avait une certaine emprise sur lui. Elle bégaya quelque parole et décida de verrouiller la porte, ce qui surprit un peu le jeune homme. Mais il trouvait l'idée très sage car il n'avait pas du tout envi que Devon l'est surprenne comme la dernière fois.

Jill s'avança ensuite vers lui et elle se logea dans ses bras. Ryan ferma un moment les yeux. Il trouva un certain réconfort car le contacte de Jill lui avait manqué ces derniers jours. Ryan enfoui son visage dans ses cheveux et y posa une main qui y jouait dedans maintenant. Il sentit quelque chose de mouiller se glisser dans son cou et comprit alors que s'était une larme. Elle se sentait donc si coupable, autant pour en pleurer car il était rare que la jeune femme se permettait de sangloter dans ses bras. Mais cela le rassurait un peu car au moins il avait la preuve qu'elle l'aimait réellement. Pour la millième fois, elle glissa une phrase d'excuse dans son oreille. Il ravala difficilement sa salive, devenu pâteuse maintenant à cause de la marijuana. Non il ne fallait pas qu'il devienne sentimental, une chose qu'il se reprochait assé souvent pour en être dégoûté. Tellement qu'elle pleurait, il sentit que son cou devenait humide et bientôt sa joue puisqu'elle posa ses lèvres dessus. Elle se détacha lentement de lui, comme si ce n'est pas ce qu'elle voulait vraiment, pour le regarder tristement. Elle s'excusa encore mais pour une autre raison car ce n'est pas vraiment ce qu'il voulait faire. Mais tout de même, il se laissa lentement transporter par Jill vers le lit. Ryan eu une mine d'agacement et d'une voix monotone il lui dit:


-Bon je t'écoute car moi je t'es dit ce qu'il y avait à dire.

Il n'avait vraiment pas envi de parler encore de ça puisque s'était un sujet glissant qui risquait encore de déraper et cela pouvait facilement entrainer une autre chicane. Mais si elle se voyait encore dans l'obligation de s'expliquer avec lui, il l'écoutera alors, chose qu'il savait si bien faire d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 9 Nov - 7:04

Elle écouta ses paroles et garda une certaine distance sur le lit entre elle et lui. Ce n'était pas le moment de rester trop près l'un de l'autre et elle espérait réellement que Ryan le comprenne.Jill essuya ses larmes, se trouvant très ridicule. Elle se cacha un instant, devinant la mine horrible qu'elle devait avoir. Des yeux rouge et le visage bouffi, elle ne devait pas être très jolie à voir.Que pouvait-elle lui dire?C'était en se cachant qu'elle réfléchissait très rapidement à la façon de changer les choses ou de tout simplement se faire pardonner.Elle se retourna et le regarda. C'est alors que son caractère se mit à changer, enfin,changement d'humeur plutôt. C'était comme ça avec elle. Prochain changement dans 5...4...3...2...1...C'était parti. Elle fronça les sourcils et se mit à parler un peu plus fort que quelques instants auparavant. Elle se mit à gesticuler aussi et à le regarder d'un air pas très heureuse de lui expliquer ce qu'elle voulait lui dire. C'était peut-être un peu méchant...Mais elle ne voulait que lui faire comprendre à quel point elle aurait voulu qu'il change lui-même les choses.

"Tu as dit ce que t'avais à dire..Tu dis toujours QUE ce que tu as à dire. Le reste tu t'en moques.Tu cherches jamais plus que le strict minimum et c'est lassant. Moi j'ai attendu comme une pauvre idiote pendant combien de temps avant de saisir que môsieur Sheffield n'était pas capable de se magner?"

Elle se tut, elle avait bien envie de se défouler et c'était lors des changements comme ça que la Jill colérique ressortait et laissait sortir ce qui le devait. Elle n'avait pas terminé, en fait elle ne faisait que commencer. La jeune femme haussa encore le ton, probablement que Ryan réagirait mal mais il ne savait pas ô combien elle se moquait de ses réactions. Il n'en avait jamais aucune sans qu'elle ose faire quelque chose. Devon avait raison, il était faible.

"Tu me suivais toujours comme un pot de colle et tu faisais tout ce que je te demandais. Un vrai petit chien, Ryan. Si je t'aurais pas abordé au Starbuck je crois qu'on en serait même pas là. Si Devon n'aurait pas été là, j'aurais même pas été te voir..Et on en serait pas là aujourd'hui..Enfin, ça c'est rien. Ce qui m'énerve c'est que tu sois pas capable d'agir par toi-même.Tu me demandes encore la permission pour me serrer dans tes bras. Il faudra que je fasse quoi?"

Elle s'avança vers lui et continua de parler, sans être réellement sincère, elle ne faisait que parler pour lui mettre une certaine vérité en face.

"Que je vienne te voir et te dises «Oh Ryan, embrasses-moi!» ou «Oh Ryan, serres-moi dans tes bras.» et ça continuerait comme ça? Je veux pas avoir à te demander ce genre de trucs et je veux pas non plus que tu me les demande. Pourtant tu le fais tout de même. Devon avait raison..Tu es faible."

Elle inspira et expira pour se calmer et sa crise de colère s'estompa, elle redevint normale et fixa le plancher avec un air découragé. Jill aurait peut-être finalement dû rester dans sa chambre et ne rien faire. Ou aller discuter avec sa soeur..Ou aller voir Devon..Non, ce n'était même pas envisageable.

"Et le pire là-dedans Ryan?C'est que je t'aime et j'attends que tu te décides à faire quelque chose.Même si je risque d'attendre un sacré bout de temps.."

Ses derniers mots sonnaient comme des murmures et non quelque chose de dit à voix haute. Elle ramena ses jambes à elle après avoir enlevé ses chaussures et jeta un bref coup d'oeil à Ryan avant de lui touner à nouveau le dos. Elle n'avait rien contre lui, mais parfois elle rêvait de lui faire voir la vérité en face même si elle n'était pas très plaisante. Elle parla à nouveau et la phrase qu'elle laissa tomber lui fit croiser les doigts. Elle espérait qu'il la prendrait au sérieux.

"C'est la dernière fois que je te demande de faire quelque chose...Mais Ryan fais quelque chose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 9 Nov - 8:11

Il eu un certain silence avant que Jill prenne la parole. Elle avait encore les yeux rougi par les émotions mais soudainement il eu comme un changement dans son visage. Ryan sentait qu'elle allait exploser de colère dans très peu de temps car elle arborait toujours cet air avant que la foudre s'abatte sur la personne concerné. Si c'est ce qu'il fallait, il était prêt à endurer ses sautes d'humeur, même si l'envi de petter sa coche lui aussi en serait plus que présente en lui. Elle commença en employant un ton qui n'était déjà pas très avenant dans une conversation. Il l'écouta sans broncher. Oui c'est vrai il ne disait souvent que le stricte minimum mais il n'aimait pas la dispute c'est pourquoi il préférait ne pas trop en dire, même si cela pouvait souvent s'avérer être la meilleur solution pour régler les choses. Oh mais cela n'empêchait pas qu'il pouvait être direct et très froid dans ses propos. Le dernier commentaire le laissa un moment quoi mais il devait avouer qu'elle n'avait pas tort. Il l'avait fait sacrément languir la pauvre mais étant quelqu'un de très indécis, il préférait tâter le terrain avant de s'y aventurer. Cela pouvait tourner en son avantage comme cela pouvait tout aussi le nuire, comme en se moment d'ailleurs. Il doutait qu'elle ne lui dise que ça et il s'attendait à une autre pluie de commentaire tout aussi désobligeant envers sa personne.

Ryan l'écoutait toujours sans bouger mais une colère noir se lisait parfaitement sur ses trait pourtant si doux à l'origine. S'en était presque effrayant. Jamais il n'avait vraiment apprécié que quelqu'un lui balance les quatre vérités en face et Jill s'en donnait à cœur joie en se moment. Cela fera en sorte qu'il se réveillera car ses commentaire faisait le même effet qu'un seau d'eau glacé en pleine figure. Il sentait qu'il n'allait plus tenir d'ici peu et une espèce de colère bouilla en lui. Curieusement, se n'était pas envers Jill qu'il pestait mais contre sa propre personne. Ryan se sentait terriblement stupide en agissant de la sorte avec elle. Il avait peur de quoi au fait pour lui demander toujours la permission? Elle n'allait quand même pas le bouffé tout cru. Oui c'est vrai il l'avait toujours suivi comme un petit chien et il s'en sentait terriblement honteux maintenant. Mais il avait toujours cette fâcheuse habitude de ne pas vouloir vexer ou blesser les gens, quand pourtant, ce serais tout à fait le contraire, ce qui expliquait ses agissements. En effet, on était d'une imbécilité sans pareil avec la personne quand on l'aimait aussi fort.

Jill s'avança ensuite vers lui tout en continuant de lui parler aussi durement. Il n'eu aucun mouvement de recul et planta son regard devenu affreusement glacial dans celui de la jeune femme. Elle dit alors quelque chose qui le fit tiquer d'agacement. Le «Devon avait raison...Tu es faible» raisonnait de manière constante dans sa tête pour un instant. Il eu la soudaine envie de la plaquer contre le mur et de lui crier: «Comment oses-tu me dire ça!». Il se retint par contre et un certain dégoût à ce qu'il venait de penser le fit frissonner. Décidément, il était comme le bras droit ce qui le fit flipper un peu. Jill se calma soudainement mais elle ne se radoucit pas pour autant dans ses propos. Elle lui dit un dernière chose qui ne changea pas sa mine colérique pour autant. Il renifla tout en fixant le plancher d'un air totalement neutre. La jeune femme lui avait tourné maintenant le dos, ce qui ne lui plut pas beaucoup. Ryan la tourna brutalement vers lui et l'embrassa fougueusement. Il allait se bouger comme elle le souhaitait et cela arrangerais sans doute beaucoup de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 9 Nov - 8:39

Jill ferma soudainement les yeux et prolongea le baiser, glissant ses mains sur le visage de Ryan. Elle attendait ce genre de réaction depuis longtemps et elle avait dû lui balancer tout ce qui lui venait à l'esprit pour qu'il décide d'agir enfin et d'arrêter d'être une mauviette. Elle était satisfaite, elle ne pouvait le nier..Mais toujours fâchée qu'il ait attendu aussi longtemps pour faire un simple geste du genre. Jill redoutait qu'il ne recommence pas et qu'il n'ait fait ça que pour la calmer pour le moment. Elle eut une certaine crainte qu'il soit en colère contre elle mais se résolut à s'en foutre, mordillant la lèvre de Ryan avant de reculer brusquement et de regarder le mur. Ce n'était pas ce qui devait se produire. La jeune femme lui tourna le dos à nouveau avant de pousser un grognement agacé de ne pas pouvoir mettre de mots sur ce qu'elle ressentait. Elle se retourna finalement et regarda Ryan, frustrée. Elle avait envie d'en mettre encore un peu. Lui faire sentir que peut-être que s'il n'avait pas attendu tout ça ne serait pas arriver..En gros, le faire culpabiliser sur ses propres erreurs. C'était tellement plus simple que de s'excuser.

"Tu vois? Il faut ENCORE que je te le demande. Tu ne fais jamais rien par toi-même. Tu agis toujours en fonction de ce que JE veux et de QUAND je le veux. On arrivera jamais à rien si tu continues comme ça. Merde Ryan, tu t'attends à quoi? Que je te prenne par la main et te dise : "viens, je vais te montrer ce qu'il faut faire" ? Je le ferai pas. Personne ne va t'apprendre à être toi-même."

Elle se leva du lit et s'adossa sur le mur en croisant les bras et observa Ryan. Le pauvre. Elle était un peu trop dure avec lui. Mais qu'y pouvait-elle? Si Jill ne faisait rien pour lui montrer ce qu'il devait faire, alors ce serait Devon qui lui montrerait d'une façon plus...Brusque. Elle fronça les sourcils et regarda par la fenêtre. Le vent était plus fort, comme s'il l'imitait. La pluie commença à tomber et le tonnerre gronda. Foutus orages. Manquait plus que ça. La chef se questionna sur la manière de s'excuser. Avait-elle seulement à s'excuser?Non, c'était plutôt à Ryan de le faire. C'était lui qui la faisait attendre et qui était trop mou avec elle. Pourtant, Jill se dit que ce n'était pas trop mauvais..Dans les mesures où il savait prendre sa place.L'expression de la jeune femme changea. Elle paraissait soudainement triste et plongea son regard dans celui du jeune homme.

"On arrivera jamais à rien comme ça."

Elle n'avait pas tord. Soit elle s'énervait, soit lui le faisait. Étaient-ils trop différents?Trop semblables? Tout simplement que leurs personnalités respectives ne collaient pas ensemble?Qui pouvait répondre à ça si elle-même n'y arrivait pas..Elle soupira et observa l'extérieur. Elle avait envie d'une cigarette. Elle fouilla dans la poche de sa veste et en ressortit un briquet et un paquet de clopes. La jeune femme se dirigea vers la fenêtre restée ouverte et alluma la cigarette calmement, en tirant une bouffée qui la calma presque instantanément. Elle tournait encore une fois le dos à Ryan mais s'en fichait, trop occupée à fumer pour daigner lui adresser un regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 9 Nov - 12:37

Ryan aussi avait attendu se moment depuis longtemps mais peut-être pas dans ses circonstances, sauf que cela semblait urger. Il était en colère contre elle en se moment, tous simplement parce qu'elle avait parfaitement raison sur tous les points et que ça le tuait de se faire brasser la cage de la sorte. Elle lui mordilla la lèvre ce qui le fit reculer vivement. Il sentait qu'il allait s'énerver d'une minute à l'autre et il aurait préférer que se soit Devon qui lui dise tous ça au lieu de Jill, mais bien entendu, la jeune femme avait un plus grand impacte. Elle lui dit ensuite quelque chose qui assombrit encore plus le visage du jeune homme. C'est vrai qu'il se donnait des airs de quelqu'un de tout gentil et d'inoffensif quand s'était le contraire en fait. Il pouvait être aussi monstrueux et inhumain que le bras droit mais chose curieuse, cette facette de sa personnalité lui faisait un peu peur. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il avait peur de regretter les gestes qu'il pouvait commettre lorsqu'il était dans cet état et c'est exactement comment il se sentait en se moment. Elle essayait de le faire culpabilisé mais le jeune homme était quelqu'un de très borné donc il était rare qu'il avouait ouvertement ses tors, même s’ils les voyaient parfaitement. Alors il comprit pourquoi elle avait fait cela, pour qu'il se réveille enfin. Ryan trouvait sa façon de faire drastique mais il comprenait tout de même. Elle devait être fière, elle avait très bien réussi son coup. Il se leva brusquement et il serra les dents de rages.

La jeune femme planta ensuite un regard triste dans le siens mais il ne tressaillit même pas, gardant toujours cet air froid sur le visage. Elle ajouta qu'ils n'arriveraient à rien si il continuait dans cette voie. Là s'en était trop, elle mettait le tout blâme sur lui. Elle jouait avec ses nerfs et il commençait à en avoir assé. Elle en mettait de sorte qu'il se sente encore plus écrasé qu'il ne l'était déjà par la culpabilité d'avoir trop bien agis. Elle se dirigea vers la fenêtre et s'alluma une clope en lui tournant le dos. Le tonnerre et les éclairs faisaient rage en dehors, comme si elle se mariait aussi parfaitement bien à sa colère qui prenait de l'ampleur en lui. Alors c'est ce qu'elle voulait, qu'il s'énerve et qu'il soit la vrai personne qu'il était en fait. Sous l'impulsion du moment, il empoigna brutalement le bras de Jill et la plaqua contre le mur mais sans toute fois exagérer. D'une voix sifflante, sec et en haussant nettement le ton de plusieurs décibel, il lui dit:


-Jill ne porte pas tous le blâme sur moi! Non tu n'a pas à me montrer ce que je dois faire, je ne suis pas un con quand même! Qu'est-ce que tu veux merde, que je devienne un monstre comme Devon pour montrer que je ne suis pas mou comme tous les autres ici le pensent! JE NE SUIS PAS UNE MAUVIETTE ET JE NE SUIS PAS COINCÉ COMME TU SEMBLE LE CROIRE.

Il y avait été fort mais si ça qu'elle voulait pour qu'elle ne le blâme plus, il allait lui montrer une partie de lui qui ne pouvait pas être très plaisantes. Tout en lui ayant dit cette phrase, il lui avait empoigné la mâchoire tout en la serrant un peu trop fort. Son regard s'était soudainement voilé en une colère noir et une autre lueur s'était allumé dans ses yeux foncé. On aurait presque dit que justement, Devon avait pris possession de son corps pour quelques secondes. Il revint soudainement à la réalité et lâcha la jeune femme. Ryan regarda un moment une de ses mains et un autre frisson le parcouru. Non il ne devait tout de même pas s'abaisser à se niveau mais il se surprit à voir qu'il n'avait pas vraiment de regret à avoir fait ce qu'il avait fait. Il tourna le regard vers la fenêtre, justement brouiller par le trop de pluie qui s'abattait dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 9 Nov - 12:57

Jill se sentit empoignée fortement et lâcha subitement sa cigarette qui se consumma sous la pluie qui tombait. Son dos et le reste d'elle-même d'ailleurs se retrouva contre le mur et elle adressa un regard d'incompréhension à Ryan qui se mettait à lui hurler dessus comme s'ils se détestaient et qu'il ne la reconnaissait plus.Elle esquissa un minsuscule sourire qu'il ne devait probablement pas avoir vu. Elle était enfin satisfaite, il ne se laissait pas marcher sur les pieds. Il commença à serrer une étreinte autour de son cou et là Jill paru inquiète. Que cherchait-il donc? Elle n'avait rien fait de mal...Pourquoi alors? Il la lâcha avant qu'elle ne commence à suffoquer et elle lui adressa un regard qui prouvait qu'elle ne comprenait pas du tout ce qui se produisait. Ryan s'était tourné vers la fenêtre et Jill posa une main sur son épaule, derrière lui. Elle retira aussitôt sa main, se disant qu'elle devait le laisser se calmer un peu avant de lui répondre quoi que ce soit. Elle partit donc s'assoir calmement sur le lit comme si il ne s'était rien passé. Elle ramena à nouveau ses jambes vers elle et observa le jeune homme qui venait de lui démontrer quelque chose..De plutôt effrayant mais impressionnant à la fois.

"C'est pas grave Ryan..T'as rien fait de mal..Tu as pas à t'en vouloir c'est moi qui l'ai voulu."

Elle se releva, perdue. Elle se demandait si elle ne devait pas le laisser seul pour qu'il puisse réfléchir à ce qu'il avait fait et à ce qui se produisait. Jill s'approcha du jeune homme et glissa ses mains sur son dos avant de lui tourner la tête et de le regarder dans les yeux. Ils devaient peut-être parler à nouveau de ça..Jill était bien évidemment allée trop loin au travers des limites de Ryan.

"Je recommencerai pas..Je savais pas à quel point ça pouvait te vexer..."

Elle approcha son visage du sien et voulu déposer un baiser sur ses lèvres mais recula. Non, ce n'était vraiment pas le moment pour ça. Elle se dirigea vers le milieu de la pièce et regarda Ryan. Jill était à mi-chemin entre lui et la porte, elle ne savait pas si elle devait rester avec lui ou partir. Elle n'avait pas spécialement envie de partir mais rester pouvait s'avérer mauvais pour eux s'ils continuaient de parler de tout ça...Ce qu'elle ne voulait d'ailleurs pas aborder mais dont elle avait tout de même insisté pour parler.

"Si on parlait?Pas de ça...De ce que tu veux."

Tenta-t-elle alors. Elle n'avait plus rien à perdre, plus rien à gagner non plus. Tout dépendait de Ryan. C'était elle qui l'avait cherché après tout..Mais ce n'était pas grave, elle espérait vraiment que les choses changent entre eux et elle espérait que lui les fasse changer. En bien ou en mal, peu lui importait. Jill était la chef, elle ne voulait pas devoir décider de tout et ce dans toutes les situations. Elle n'était pas sa mère...Elle était..Elle était qui? Personne. Elle était Jill Hathaway et elle attendait déséspérément que Ryan Sheffield se décide à faire quelque chose.

Elle poussa un soupire et regarda par la fenêtre. Un éclair déchira le ciel. C'était le début de l'orage...Elle en espérait pourtant la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Sam 11 Nov - 7:29

Ryan avait vu se regard d'incompréhension de Jill lorsqu'il lui avait empoigné fortement la mâchoire, mais qu'il avait descendu subitement vers sa gorge. Elle l'avait vexé et beaucoup ce qui lui avait fait entrer dans cette colère noire quelque peu effrayante. Le jeune homme n'aimait pas beaucoup être dans cet état, c'est à dire celui où le Sheffield monstrueux prenait nettement le dessus et qu'il devenait subitement violent. Jill ne le verrait peut-être plus de la même façon après ce qu'il venait de faire car jamais il n'avait été aussi brusque avec elle. Ryan était impulsif et quand on le cherchait trop, comme la jeune femme venait de faire, il devenait...quelqu'un d'autre. Mais c'était quelque chose qui faisait réellement partit de lui seulement, il utilisait rarement se côté de sa personnalité qu'il n'appréciait pas vraiment. Jill l'avait vexé car il commençait en avoir assé que tous les gens de se gang le prenne pour une mauviette qui baissait bêtement les bras et qui allait se réfugier dans les jupes de Jill à chaque que quelque chose n'allait pas. Surtout que venant de la bouche de la jeune femme, cela faisait un effet beaucoup plus...dévastateur. Il ressentit un certain malaise car il ne voulait pas que sa chef le voit de façon trop différente maintenant. Oui il avait cette facette effrayante de sa personnalité mais il ne voulait pas qu'elle ne voit maintenant que cela. Il sentit sa main se poser sur son épaule mais elle la retira aussitôt, comme si elle avait peur qu'il se mette de nouveau en colère. Ryan se calma peu à peu mais il continua toujours de fixer la fenêtre d'un air sombre. Jill lui fit savoir qu'il n'avait rien fait de mal et qu'elle l'avait tous simplement chercher. Oui mais ce n'était pas une raison il ne s'appelait pas Devon et il n'avait pas à brusquer Jill.

Ryan sentit qu'elle s'éloigna de lui pour aller s'assoir sur son lit. Un silence s'installa dans la pièce et il sentait que la jeune femme le fixait dans son dos, ce qu'il n'aimait pas vraiment d'ailleurs. Mais il ne bougea pas, ayant encore cet effet bizarre face à ce qu'il venait de faire. Ryan n'avait pas voulu allé aussi loin en lui empoignant la gorge mais c'est comme s'il avait oublié que s'était Jill qu'il brusquait de la sorte. Elle s'approcha de lui et glissa ses mains dans son dos ce qui le fit fermer un moment les yeux pour ensuite les rouvrir. Elle lui tourna la tête et planta son regard dans le siens et lui fit sa voir qu'elle ne recommencerait plus. Il l'espérait car il ne voulait pas refaire ce qu'il venait de faire. Jill approcha son visage du siens mais elle recula, comme si ce qu'elle s'apprêtait à faire n'était pas une bonne idée quand au contraire, cela s'avérait être la meilleur. Elle recula vers le milieux de la pièce pour être à mi chemin entre lui et la porte. Non, il ne voulait pas qu'elle parte et c'est alors qu'elle lui proposa de parler de d'autre chose que de ça. Jill avait vu juste, c'est ce qu'il voulait. Le jeune homme s'approcha de celle-ci et la regarda de son regard doux et dit:


-Une dernière chose avant de cloitre se sujet, oublie cette réaction un peu trop...Marshall que j'ai eu envers toi.

Il l'a serra alors contre lui et ferma un moment les yeux, comme pour oublier la réaction trop vive qu'il avait eu, même s'il l'avait tout aussi bien cherché lui aussi. Il voulait vraiment que les choses changent entre eux, qu'elles soient moins compliqué et qu'il ne s'engueule pas tous le temps comme il le faisait. Ryan se défit un moment de l'étreinte de Jill et lui pris le visage entre les mains pour y planter son regard, encore un peu rouge, mais reflétant une douceur sans égale dans le siens. Il la regarda un moment et se dit qu'elle méritait mieux que toutes ses disputes sans intérêt. Il s'empara alors de ses lèvres, ayant le soudain désir de goûter à sa chair. Ryan la poussa lentement vers le lit sans lâcher ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Sam 11 Nov - 8:07

Elle le regarda s'approcher d'elle, restant silencieuse. Il valait mieux ne rien dire et faire comme si rien ne s'était passé..Ce n'était pas sa faute. Jill avait seulement vu juste lorsqu'elle avait pensé que Ryan et Devon étaient semblables. Elle pouvait seulement témoigner qu'ils l'étaient maintenant un peu trop si Jill le cherchait. Elle se jurra de ne plus agir de la sorte et se sentit soudainement mal à l'aise. Elle voulait qu'il garde ses distances. Elle ne pouvait pas deviner ce qui se passerait et recula lentement. Trop tard, il était près d'elle à présent. Il voulait qu'elle oublie sa réaction? Elle ne le pourrait pas. La jeune femme allait répliquer alors qu'il la serra contre lui. Elle fut surprise et se laissa faire, sentant sa respiration à elle s'accélérer. Elle paniquait?Non, elle recherchait depuis longtemps un geste de sa part qui ne serait pas sur commande. Elle garda ses yeux plongés dans le regard de Ryan, ayant toutefois une grande envie de l'éviter. Pourtant, il semblait avoir calmé sa rage et était redevenu le petit souffre-douleur des membres du gang. Car il fallait avouer que c'était ce qu'il était. Elle sentit ses lèvres se poser sur les siennes et ferma les yeux pour prendre part au baiser. Elle se sentit reculer, probablement qu'il la poussait..Non, sûrement, elle n'y était pour rien dans son mouvement. Elle eut envie de l'arrêter mais se dit que ce n'était pas le moment de le faire. Elle ne quitta pas ses lèvres et se laissa guider lentement.

Ses jambes frappèrent finalement contre le bout du lit et elle tenta de le dévier simplement et faillit perdre l'équilibre. Elle glissa ses mains sur le visage de Ryan et se laissa choir, l'entraînant avec elle dans un bruit sourd. Elle avait envie de tout arrêter mais ne voulait pas lui donner d'excuses pour le faire. Elle ouvrit les yeux et détacha ses lèvres lentement avant de plonger son regard dans le sien.


"Je crois qu'on ne devrait pas.."

Elle s'arrêta de parler et l'embrassa à nouveau. Elle ne voulait pas créer d'histoire et prit peur en pensant qu'il pourrait ramener le sujet à Devon. Sur cette idée, elle se fit plus insistante et glissa ses mains sur la chemise de Ryan. Elle avait un sentiment d'obligation et se dit qu'elle ne pouvait pas reculer et qu'elle aurait dû partir. Elle jeta un oeil distrait à la porte et l'embrassa plus tendrement. Elle commença à détacher le vêtement et posa ses lèvres sur le cou du Lazzarius en les glissant lentement. Elle s'arrêta subitement et se dégagea de lui. Elle s'assit sur un côté du lit et regarda Ryan.

"Tu m'en veux...Ryan..C'est incensé..On ne devrait pas."

Elle se prit la tête entre les mains. Que se passait-il? Elle avait vraiment l'impression qu'elle n'était capable de rien avec lui. Elle commençait à se dire que peut-être le bras droit n'avait pas eu tord.Peut-être même raison. Jill jeta un regard à Ryan et se déplaça vers un tas d'oreillers. Elle enfouit sa tête et étouffa un sanglot. Elle ne voulait pas que ce soit ainsi. Elle releva sa tête et revint vers le jeune homme qui avait bougé entre temps. Elle se retrouva face à lui et murmura quelque chose de peu précis. La chef pose ses lèvres sur les siennes et le fit la suivre vers les oreillers. Elle s'allongea sans céder et l'approcha d'elle.

"Je t'aime..."

Murmura-t-elle. S'il la regardait dans les yeux à ce moment-là il pouvait voir des larmes briller. Jill semblait perdue et résignée. C'était dû à tout ce qui se passait trop rapidement pour elle. Elle se glissa dans les bras de Ryan et répéta dans sa tête:

*Ta vie sentimentale est un sacré bordel ma pauvre..*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Sam 11 Nov - 18:41

Ryan s'était sentit mal lorsque Jill avait reculé à son approche. Mais il avait tout de suite chassé se sentiment inconfortable. Non il ne voulait pas qu'elle le craigne et aussitôt il se dit qu'il aurait peut-être dû se contrôler car il avait l'impression que se seul geste avait maintenant des répercussions peu avenante entre eux. Comme il aurait voulu retourner en arrière et faire en sorte que son geste un peu trop violent pour la circonstance soit moins brusque. Mais l'opinion de Jill changera à son égard et elle savait maintenant de quoi il était capable. Un frisson de dégoût lui parcourut l'échine au seul fait de penser que lui et Devon n'était peut-être pas si différent. Le jeune homme sentit que Jill était tendue et pouvait sentir sa respiration trop haletante à son goût. Était-ce de la peur? Il n'en savait rien et il préférait que se ne soit pas le cas car elle n'avait rien à craindre de lui car jamais au grand jamais il n'aurait levé la main sur elle. Il sentait qu'elle le serrait à son tour dans ses bras mais à contre cœur, comme si elle était prise au piège dans les griffe d'un monstre et que l'envi de partir la tenaillait de toute part. Il resserra encore plus son étreinte, comme pour la retenir à lui. Quand il eu posé ses lèvres sur les siennes, elle ne se défit pas encore de son emprise et se laissa guidé lentement vers le lit mais Ryan n'aimait pas ça tout simplement parce que la jeune femme ne semblait pas prendre part à se plaisir. Il allait faire ce qu'elle attendait de lui depuis longtemps et elle n'en semblait pas contente, ce qui le déroutait beaucoup. Mais il n'allait peut-être pas s'arrêter car il ne voulait pas que l'occasion lui glisse malicieusement entre les doigts.

Ils basculèrent finalement sur le lit et Ryan descendit vers son cou pour le lui parcourir de baiser. Il s'empara à nouveau de ses lèvres mais cette fois-ci ses baisers se fit plus insistant. A ce moment, elle se détacha lentement de lui et plongea un regard presque affolé dans celui du jeune homme. Elle lui dit qu'ils ne devraient pas ce qui le fit froncer les sourcils d'incompréhension car il y a un moment, c'est ce qu'elle voulait. Il décida de ne pas y faire attention et de s'emparer une nouvelle fois de ses lèvres mais elle fut plus rapide que lui. Elle glissa ses mains sur la chemise du jeune homme et commença à la lui détacher. A se moment, Ryan prit la fermeture éclair de la veste de la jeune femme entre ses doigts pour la glisser vers le bas mais elle se dégagea subitement de lui. Le jeune homme ne comprenait pas et son regard en disait long d'ailleurs. Elle lui dit alors que s'était insensé et qu'il était censé lui en vouloir. Oui il lui en voulait un peu mais ce n'était pas une raison pour qu'il ne démontre pas d'une manière plus forte que malgré tous, il l'aimait toujours. Elle éclata alors en sanglot ce qui le surprit encore plus. Mais qu'attendait-elle de lui? Il ne faisait rien de mal en se moment et c'est ce qu'elle avait souhaité de lui. Il avança une main vers Jill mais il la retira aussitôt. Il resta là sans bouger et à ne rien dire car un fait venait de le frapper. Devon y était-il pour quelque chose? Cette question horrifiante ne faisait que se répéter en écho dans sa tête. Aussitôt, Jill y mit fin en l'embrassant de nouveau et en l'amenant à elle vers les oreillers. En même temps, elle lui murmura un je t'aime mais cela ne suffit pas au jeune homme. Il voyait dans le regard de Jill des larmes brillés et il ne comprenait pas. Ryan se dégagea d'elle et il l'a prit par les deux bras tout en la soulevant vers lui. D'une voix presque affolé il lui dit:


-Non...Ce n'est pas suffisant, dis moi ce qui se passe! Pourquoi pleure-tu et pourquoi je te sens si indécise?...Bordel Jill dis moi ce que tu attend réellement de moi parce que je ne sens pas que tu le veux vraiment.

Il l'avait un peu secoué mais sans toutefois être trop brusque car il ne voulait pas l'apeuré de nouveau. Ryan espérait que se n'était pas lui mais quelque chose n'allait pas et il voulait en avoir le cœur net. Il ne voulait pas qu'elle se sente piégé et c'est ce qu'elle lui faisait voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Sam 11 Nov - 19:22

Jil frotta ses yeux et Ryan lui prit les bras. Elle lui jeta un regard horrifié et tenta de se détacher de lui sans succès. Pourquoi faisait-il ça? Il avait vraiment besoin de la secouer ou de la planquer sur un mur pour agir par lui-même? C'était quoi ces excès de violence? Elle ne voulait pas répondre à ses questions. Elle voulait que tout se déroule comme elle l'avait imaginé. Une vraie première fois, sans drogue, sans problèmes et avec la personne qu'elle aimait et qui l'aimait. Ça, Devon n'aurait pas pu le lui donner. Personne d'autre que le jeune homme qui venait de la secouer et qui lui posait les questions auquel elle ne répondait pas, se contentant de le dévisager avec un air incrédule. Elle avait l'impression de revenir deux ans en arrière, après avoir appris le décès de son père alors qu'elle était encore à l'hôpital. "Ça va?". "Non"."Pourquoi ça va pas?" et toute la scène avec l'infirmière. Pourquoi pensait-elle à ça? Jill se sentait véritablement tordue. Elle prit une grande inspiration et arrêta de sanglotter et se blottit dans les bras de Ryan pour rester immobile. Il aurait pu croire qu'elle sanglottait ou qu'elle avait peur, seulement elle tentait de se calmer car si elle continuait ainsi, elle se mettrait à crier elle aussi. La jeune femme ferma les yeux, oubliant que quelques secondes plus tôt c'était de lui qu'elle avait peur. Elle releva la tête et frôla ses lèvres avec plus d'assurance qu'il y avait quelques minutes.

"Je m'excuse..Ça me prend par moment.On a tous des moments comme ça...Seulement qui ne s'interprètent pas tous de la même façon.Tu m'excuses Ryan?"

Autant ses paroles paraissaient sincères et l'étaient, autant Jill avait l'air d'être mourante suite à un cancer du poumon. Elle soufflait ses mots comme si elle était à bout de souffle, résultat à sa tentative de se calmer qui commençait à faire effet. Elle continuait de frôler les lèvres du jeune homme et l'embrassa. Pourtant son geste donnait l'impression qu'elle ne touchait pas à son visage. Elle glissa à nouveau ses mains sur la chemise de Ryan, terminant ce qu'elle n'avait pas achevé et glissa ses mains sur ses épaules en fermant les yeux et se serrant finalement contre lui. Elle s'allongea sur le lit en l'entraînant vers elle avec comme seule idée en tête de changer un peu les choses et de peut-être recommencer où ils avaient étés interrompus quelques jours plus tôt, c'est-à-dire avant qu'un hamburger ne vole en éclat et que Jill aille commettre "l'acte de trahison". Le nom sonnait grave mais c'était l'impression de l'importance que donnait Ryan à ce qu'elle avait fait. Jill ne s'en voulait pas, elle ne comprenait pas pourquoi il s'énervait autant alors qu'ils n'avaient aucune relation, rien de sérieux. En tout cas, s'il y avait quoi que ce soit du genre, elle n'avait pas été prévenue.

La scène faisait plutôt penser à une de ces scènes de film de vampire qu'à un presque préliminaire, si on pouvait appeler ça ainsi. À cette idée, Jill fut presqu'amusée et soupira. Elle tendit les lèvres et attrappa celles de Ryan avec fougue. Elle voulait en quelque sorte se faire pardonner de la manière dont elle venait d'agir qui était plutôt inquiétante. Elle finit par murmurer contre ses lèvres des excuses sur son comportement avant de finalement les détacher des siennes. Elle inspira profondément et expira. Elle se sentait parfaitement calme, il n'y avait plus de problèmes, en tout cas plus chez elle. Tout reprenait un cour presque normal. Elle ne voyait même pas pourquoi elle avait eu peur de Ryan. En avait elle besoin? Il n'oserait pas la blesser réellement, elle lui faisait confiance là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Sam 11 Nov - 21:21

Ryan vit encore se regard horrifié dans les yeux de Jill. Mais pourtant, il n'y avait pas été brusque c'est simplement qu'il en avait assé que Jill semble tout le temps tourmenté en sa présence. Il ne pouvait pas y rester indifférent et à chaque fois que Jill avait mal, il avait se petit pincement au cœur qu'il détestait. La jeune femme le regardait maintenant d'un air incrédule, tout en ayant l'air de se demander ce qu'il lui arrivait. Ce qui lui arrivait? Il était fatigué voilà tout fatigué de devoir toujours s'expliquer avec elle et qu'elle doive s'expliquer avec lui. Tous deux n'avait pas à se justifier sur plusieurs point mais c'est comme si il trouvait qu'ils en avaient l'obligation. Ryan en avait assé de toutes ses complications qui ne faisaient qu’envenimer leur relation. Il voulait que tout devienne simple et qu'ils s'aiment tout simplement. Jill ne répondit pas à ses questions mais peu importe, le jeune homme s'en fichait il ne voulait pas les entendre, tous ce qu'il voulait c'est d'encore goûter aux lèvres de la jeune femme. Elle se blotissa dans ses bras, comme pour y retrouver un certain réconfort. Ryan se sentait lasse, lasse de tous ces problèmes auxquels tous les deux faisaient face. Pourtant, la question était régler mais il fallait toujours qu'ils trouvent quelque chose d'autre. Jill lui frôla les lèvres et s'excusa pour la millièmes fois depuis cette soirée. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'excusait car elle n'avait rien fait de mal, c'est seulement qu'elle l'avait inquiété avec sa réticence et son affolement.

Jill l'embrassa alors mais cette fois-ci avec beaucoup plus d'assurance. Elle s'était calmée à son plus grand soulagement et Ryan l'embrassa maintenant avec plus de fougue, comme s'il venait tous juste d'oublier ce qui venait de se passer. Elle glissa ses mains sur sa chemise à nouveau et elle quitta bientôt son corps. La jeune femme se serra contre lui et Ryan encra une main dans les cheveux soigneux de celle-ci. La porte était fermé à clef donc personne ne pouvait venir les déranger. Ryan avait longtemps attendu se moment et il en serait plutôt frustré si un incident stopperait tous dès maintenant. Jill l'entraîna vers elle sur le lit et Ryan posa ses doigt sur la fermeture éclair de la veste de celle-ci et la baissa jusqu'au bout, laissant ainsi entrevoir son soutient gorge. Il descendit vers son cou et ensuite vers sa poitrine et son ventre. Un frisson de plaisir le parcourut un instant et il sentait l'ennivrance du moment monter en lui. Ce n'était pas bien entendu, la première qu'il couchait avec une femme mais avec Jill s'était différent puisqu'il l'aimait d'un amour profond. Il détacha le jean de la jeune femme et le fit glisser le long de ses jambes pour qu’il quitte son corps et ensuite, il se défit du siens. Il continuait de l'embrasser avec passion et il se logea entre ses jambes. Il fouilla dans le tiroir de sa table à chevet mais sans quitter les lèvres de Jill pour y trouver un préservatif. Il se releva un moment et a l'aide de ses dents, il déchira l'emballage. Le moment décisif arrivait et le parfum de Jill l'enivrait, ce qui faisait en sorte qu'il ne pouvait plus s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Sam 11 Nov - 22:06

Jill se retrouva bientôt dépossédée de son pantalon et de son sous-vêtement de même. Ryan semblait plutôt pressé d'en venir aux faits, Jill en fut plutôt blessée. L'aimait-il vraiment ou était-elle simplement un prétexte comme pour Devon? Elle ferma les yeux. Encore Devon. N'avait-elle donc que lui en tête tout le temps? Elle se retint un froncement de sourcils et se contenta de se concentrer sur ce que faisait Ryan. Elle prolongea son baiser, regardant du coin de l'oeil le jeune homme fouillant un tiroir en quête de préservatif. Elle voulu lui dire que ce n'était pas la peine mais garda ses lèvres soudées à Ryan lorsque le Lazzarius trouva ce qu'il cherchait. Il tentait d'ouvrir l'emballage avec les dents, ce qui l'amusa profondément. Il devait être drôle à voir lui à la longue. La jeune femme glissa ses mains sur les joues de Ryan et le regarda d'un air qui en disait long. Elle semblait plutôt amusée qu'excitée, mais avec l'effet qu'avait procuré la vision du déchiquetage de préservatif, elle ne pouvait pas faire autrement.

Son air changea, son sourire laissa place à un regard doux et consentant. Elle laissa tomber sa veste du lit et enleva son soutien-gorge négligé par Ryan avant de frissonner. Elle jeta un regard haineux à la fenêtre où soufflait un vent qui était de trop pour le moment et soupira en sentant le jeune homme se loger en elle. Il y avait plutôt longtemps qu'elle attendait le moment et même si celui-ci était moins magique, il en restait toujours qu'elle était enfin avec la personne qu'elle attendait depuis longtemps.Jill ferma les yeux avant de soupirer à nouveau d'aise, se joignant au rythme du jeune homme en l'embrassant avec une tendresse dont seul le bras droit avait auparavant bénéficié mais qui lui serait à partir de maintenant réservé. Elle ne voulait pas de double-jeu, elle en avait marre de se chercher tout le temps là-dedans et n'en était que malheureuse ensuite. Jill glissa ses bras autour du cou de Ryan avant de poser sa tête sur les oreillers. Peu importe si les autres venaient à l'apprendre, elle avait droit à une vie elle aussi et les autres membres n'avaient pas à juger. Parcontre, la jeune chef se demandait comment Devon prendrait la chose lorsqu'il saurait ce qui se passait et ce qui se serait passé. Jill se rappela parcontre d'une phrase qu'il lui semblait avoir dite à Devon, mais elle ne se rappelait plus quand elle l'avait dit. "Je dois agir avec Ryan comme avec toi." Bingo. Elle pourrait donc se défendre et dire qu'elle n'avait que payé ses dues envers l'autre jeune homme faisant parti des Lazzarius. Son excuse était très juste et il ne pourrait donc pas la critiquer ou faire quoi que ce soit du genre.

Jill poussa un gémissement, fermant les yeux encore, plus fort cette fois-ci. Elle quémanda un baiser dont elle profita longuement, la respiration haletante le geste subissait quelques complications.Elle murmura un "je t'aime" à Ryan avant de se laisser aller et de simplement l'accompagner sans rien tenter d'autre. Elle souffla sur les lèvres du jeune homme avec amusement, ou plutôt pour le provoquer en quelque sorte. Elle lui sourit, frôla ses lèvres et glissa ses mains, toujours autour de son cou, dans les cheveux de Ryan qu'elle se plu à emmêler avec un certain plaisir. Elle posa un nouveau baiser sur les lèvres du jeune homme et soupira encore, se demandant si elle devrait ensuite quitter la chambre ou partager son lit et de même le reste de sa chambre. Rien ne pressait, seulement elle avait bien hâte de pouvoir se réveiller auprès de l'homme qu'elle aimait sans ensuite se réveiller à nouveau d'un rêve stupide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Dim 12 Nov - 6:33

Ryan ne penssait plus, il avait son entière concentration sur Jill. D'ailleurs, elle arborait maintenant un air amusé ce qu'il ne comprenait pas vraiment, peu importe il ne se questiona pas plus. Mais il changea aussitôt pour un air doux, ce qui le soulagea. Aussitôt, elle se défit de sa veste et de son soutient gorge, laissant ainsi à nue sa poitrine parfaite. Une excitation l'envahit et il descendit ses baisers vers celle-ci. Il avait l'impression qu'ils étaient seul au monde et lui aussi espérait que se n'était pas qu'un simple rêve car il vivait là un beau moment qu'il voulait réèl. Ryan se sentait satisfait d'une chose même si Devon s'étai servi avant lui, il avait l'amour de Jill mais pas le bras droit. Il espérait par contre que la chef fasse plus attention à l'avenir car dans un sens, il se sentait un peu trahis, même si cela pouvait parraître ridicule. Mais il aimait Jill et il ne pouvait s'empêcher d'être un peu jaloux.

Après avoir enfiler le préservatif, il se fondit en Jill. Le rytme de son coeur augmenta et il posa une main sur la cuisse de la jeune femme, qui bientôt, devint presque blanche là où il avait sa main dû à son étreinte forte. Ses mouvements de bassin se fit lent au début mais ensuite il augmenta un peu plus. La jeune femme recherchait ses lèvres et Ryan les lui donna volontié. Le moment n'était peut-être pas aussi magique qu'il l'aurait cru lui aussi mais la passion était là et il sentait qu'elle et lui ne faisait plus qu'un. Jill passa ses bras autours de son cou et Ryan glissa à nouveau une main dans ses cheveux, faisant aussi ses baisers plus fougueux. Il se fichait de ce que les autres pourraient pensser lui aussi mais disons qu'en son cas, plusieurs comprendrait car son amour pour la chef n'était un secret pour personne. Peut-être que Devon ne le prendrait pas bien mais il s'en foutait car lui s'était aussi bien servit, et sûrement par but de l'énerver en plus, chose qui avait parfaitement fonctioné d'ailleurs. Jill eun soupir de satisfaction et un autre frisson de plaisir mélanger à celui dû à la froideur de la pièce parcourut tous le corps du jeune homme. La pluie s'était calmé au dehors et on n'entendait plus d'orage gronder dans le ciel, comme si elle avait suivit le fil des évènements entre les deux jeunes gens.

Jill poussa alors un gemissement et la respiration de Ryan se fit tout aussi halletante qu'elle. Elle souffla sur ses lèvres et eu un petit sourire moqueur et amuseur. Un petit sourire en coin se dessina sur les lèvres de Ryan qui prenait d'ailleurs part à l'amusement. Il sentait Jill complaitement détendu, se donnant ainsi complètement à lui. Elle glissa ses mains dans son cou et joua un moment dans ses cheveux. Lui aussi avait sa main dans les cheveux de la jeune femme et il ressera un peu plus son étreinte dans ceux-ci. Elle reprit posséssion de ses lèvres et le jeune homme se laissa faire. Lui aussi espérait se réveiller à ses côtés. Après plusieurs mouvement de bassin, il sentit la fatigue le gagner peu à peu et il roula alors sur le côté. Il se tourna vers Jill et un sourire tendre se forma sur ses lèvres. Il lui caressa doucement les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Dim 12 Nov - 7:04

Le jeune homme roula près d'elle et Jill le laissa faire, se contentant de soupirer d'aise et de se glisser sous les couvertures, frissonnant légèrement. Elle roula près de Ryan et posa ses lèvres sur l'épaule de celui-ci avant de se serrer contre lui. Elle était bien avec lui et il y avait longtemps quelle attendait ce jour. Qu'il vienne enfin et qu'elle soit de plus pardonnée en quelque sorte de son erreur la comblait. Elle n'avait pas envie de s'engluer dans une autre situation et se promit de faire attention à ce qu'elle faisait à partir de ce moment-là. Elle détacha ses lèvres de l'épaule de Ryan pour les déposer sur sa bouche. Elle se glissa sur lui et l'embrassa à nouveau. Elle sépara leurs lèvres mais resta à une déstance très courtes de celles-ci. Elle enfouit ses mains dans les cheveux bouclés de Ryan et traça lentement les franges frisées avant de poser ses lèvres sur le front du jeune homme. Elle poussa un soupir d'aise et se décida à rouler à ses côtés pour le laisser dormir un peu et par le fait même lui ficher la paix et dormir aussi.

La jeune femme glissa distraitement sa main dans la sienne et frotta son pouce sur la paume. Elle finit par fermer les yeux lentement et sombra dans un sommeil plutôt calme. Elle nicha sa tête dans le cou de Ryan et posa une main sur le torse de celui-ci. Une respiration égale se faisait entendre et le repère Lazzarius semblait soudainement bien silencieux.


[Désolée pour le post vraiment nul :S ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mar 14 Nov - 14:49

[mais non il est pas nul ^^]

Jill se serra contre lui tout en posant ses lèvres sur son épaule. Il l'a sentit se serrer contre lui et Ryan la serra dans ses bras à son tour. Il ferma un moment les yeux, souhaitant que se moment dure aussi longtemps qu'il le pouvait. Lui aussi avait attendu longtemps se moment et il espérait que cette espèce de féérie reste elle aussi, aussi longtemps qu'elle le pouvait. Ryan ne voulait plus qu'il s'engueule comme il l'avait fait il y a quelques minutes et surtout, ne plus avoir cette réaction impulsive et violente qu'il avait eu envers Jill. Il ne voulait surtout pas qu'elle se sente insécure en sa présence même si maintenant se sera un peu le cas. Le jeune homme était capable de faire bien pire seulement, peu de gens le savaient et Jill était maintenant la seul ici à avoir été la spectatrice et la victime d'une de ses réactions aussi inquiétante. Elle allait sans doute en parler à Devon, ce qui était comprenable puisqu'il était son bras droit mais cela ne dérangeait en rien Ryan puisque peut-être, cela changera un peu ses perceptions qu'il avait de lui. Le jeune homme n'était aucunement quelqu'un de mou mais c'est seulement que sa sensibilité le faisait paraître vulnérable.

Jill l'embrassa et se défit de ses lèvres. Le regard du jeune homme se faisait beaucoup plus tendre qu'il l'était d'habitude parce qu'il se sentait vraiment bien avec Jill près de lui. Elle joua ensuite dans ses cheveux bouclé et Ryan se laissa faire. Elle posa un doux baiser sur son front, ce qu'il l'apaisa encore plus. La jeune femme lui prit la main et se nicha dans son cou. Ryan ferma les yeux et sa respiration devint plus régulière, signe qu'il dormait maintenant d'un sommeil profond.

De faibles rayons de soleil pénétrèrent dans la pièce, ce qui le fit cligné des yeux avant de les ouvrirent complètement. Pour la première fois depuis longtemps, il n'avait jamais aussi bien dormit. A son plus grand soulagement, il sentit le corps d'une femme contre lui et vit que c'était Jill. Elle dormait encore d'un sommeil paisible c'est pourquoi il décida de ne pas la réveiller. Il posa un baiser sur le front de la jeune femme endormit, et se leva sans brusquerie tout en la rabrillant avec la couverture. Ryan se rhabilla et il fixa un instant la femme qu'il aimait. La présence de Jill à ses côtés lui avait fait grand bien cette nuit et cela le soulageait car il avait maintenant la certitude que ce qui s'était passé la veille n'avait pas été qu'un simple rêve. Le jeune homme se dirigea vers la fenêtre pour la fermer complètement car le vent se faisait encore frisquet. Il fixa un moment le dehors. Les nuages de la veille n'avait pas disparut seulement, des rayons de soleil essayaient de se faufiler à travers ceux-ci. Ryan prit un crayon et une feuille qui trainait sur une table et s'assis en face du lit. Jill semblait si paisible et cela amplifiait son charme c'est pourquoi il commença à tracer ses traits fin sur la feuilles. Plusieurs minutes passaient et Ryan continuait à donner ses coup de crayons s'en s'apercevoir du temps qui passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mar 14 Nov - 15:26

[T'as regardé Titanic y'a pas longtemps toi?^^]

Jill dormait toujours et sentit un certain froid et le froissement des couvertures. Elle reçu ensuite un baiser sur le front mais croyait rêver encore. Elle dormit donc encore longtemps de cette façon, immobile et donnant presque l'impression d'être morte. Seulement sa respiration prouvait qu'elle ne faisait que dormir. Quelques temps plus tard, elle fut réveillée par un rayon de soleil qui vint frapper sur son visage et des bruits de griffonnement. Ceux-là qu'elle avait entendu si souvent en passant devant la chambre, les deux derniers jours d'avant. Elle esquissa un sourire et ouvrit lentement les yeux avant de regarder Ryan et de se lever à moitié, gardant la couverture contre elle pour se cacher en quelque sorte. Elle tendit une main vers le sol et attrappa son shorty mais ne trouva pas son haut. Elle attrappa la veste de Ryan et plutôt indifférente la revêtit. La jeune femme se glissa vers l'autre extrémité du lit et s'approcha du jeune homme sans se soucier qu'il dessinait. Elle lui enleva la feuille des mains calmement et fit de même pour le crayon qu'elle posa sur le lit doucement pour ne pas massacrer une oeuvre qui lui tenait à coeur. Elle ne porta pas attention au dessin et sourit malicieusement avant de se poster face à Ryan. Elle s'assit face à lui et se concentra sur le visage de celui-ci.

"Tu m'espionnes dormir depuis longtemps comme ça?"

Elle n'attendit pas de réponse et se glissa sur les genoux du jeune homme. Elle l'embrassa doucement et se logea dans ses bras. Elle aurait souhaité que ce matin-là dure toute une vie sinon plus et voulait faire en sorte de profiter le plus possible de ce moment-là. Elle jeta un coup d'oeil au cadran qui indiquait qu'il était encore très tôt. Ils étaient probablement les deux uniques personnes levées à cette heure..Mis à part Devon qui était peut-être déjà debout à rôder et à avoir deviné ce qui s'était passé cette nuit-là. Jill fut alors tentée de vérifier que la porte soit toujours verrouillée. Elle s'en empêcha en embrassant à nouveau Ryan. Elle cessa le baiser en retournant sur le lit lentement. Elle n'avait aucune idée derrière la tête, seulement elle voulait passer un peu plus de temps au lit avec lui. Elle lui fit finalement signe de venir avant de le lui demander d'une voix qui ressemblait fort à un miaulement.

"Viens avec moi.Tu peux le prendre comme un ordre de la chef...Et je t'ordonne de venir passer du temps avec moi maintenant.."

Elle se glissa sous les couvertures et attendit calmement que Ryan vienne la rejoindre. Elle posa sa tête sur un oreiller et le scruta du coin de l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mer 15 Nov - 18:27

[non XD c juste que je savais trop pas quoi écrire]

Ryan était concentré et il ne leva pas les yeux de sa feuille. Depuis ses deux derniers jours, il n'avait pas arrêté de créé, tenant ainsi à oublier ce qui s'était passé avec Jill. Il y avait trouvé un certain réconfort mais bien entendu, cela n'avait pas suffit. Heureusement, tous c'était arranger, à son plus grand soulagement. Il entendit soudainement un mouvement et il leva le regard. Jill s'était réveillé et attrapa un shorty ainsi que sa veste. Elle avait une drôle d'allure ainsi accoutré ce qui le fit sourire car sa veste était un peu grande pour elle. La jeune femme s'approcha de lui et lui enleva doucement sa feuille ainsi que son crayon. Un certain malice s'était allumé dans le regard de celle-ci et Ryan eu un sourire tout aussi malicieux. La Lazzarius se posta en face de lui et lui posa une question qui fit sourire de plus belle le jeune homme. Il n'eu pas le temps de dire quelque chose qu'elle s’assit sur ses genoux, l'embrassa et se lova dans ses bras. Ryan ferma un moment les yeux comme bercé. Un sentiment de bien être réconfortant l'envahissait et il avait l'impression qu'ils étaient les seuls au monde et qu'ils pouvaient se permettre n'importe quoi. D'une voix étrangement calme et tendre, il dit:

-Non, mais je n'est pas pu m'empêcher, tu était trop mignonne.

Le jeune homme se doutait qu'il devait être tôt et il devait être sûrement les deux seul levé à cette heure, ou non car peut-être que Devon l'était aussi. Il espérait qu'il ne vienne pas les déranger car tôt ou tard, il découvrira que Jill n'était pas dans sa chambre. Il se doutera alors de quelque chose mais le jeune homme s'en fichait car le bras droit n'avait pas à parler. Seulement, Ryan ne tôlerait pas qu'il vienne maintenant car il mettra fin à se moment si agréable passé en compagnie de Jill. D'ailleurs, même si Devon avait à pénétrer dans sa chambre pour une autre quelconque raison, il détestait cela. Il se surprit à se dire qu'il avait bien hâte de voir la réaction de Marshall lorsqu'il lui remettra sa part d'argent qu'il avait gagné avec ses toiles. Il ne pourra plus dire qu'il ne foutait rien pour le gang. Jill le tira de ses pensés en se dirigeant vers son lit et en l'invitant d'un ton plutôt ronronnant à venir la rejoindre. Un sourire amuseur se dessina sur les lèvres du jeune homme. Elle était donc d'humeur joueuse se matin, ce qui ne le déplut pas bien entendu. Il vint rejoindre celle qu'il aimait et d'un ton tout aussi suave et tout aussi ronronnant que Jill, il dit:

-Vos désirs sont des ordres maître.

Ryan se pencha vers Jill et l'embrassa tout en se mettant en califourchon sur ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Mer 15 Nov - 18:50

La jeune femme se laissa embrasser sans tenir compte que Ryan était dans une situation plutôt encombrante pour elle. Enfin, c'était sans importance pour le moment. Elle jeta un regard à la porte et eut envie de lui grimacer, ce qu'elle ne fit pas car elle se doutait que ce serait une idée plutôt débile et elle risquerait d'être seulement plus bizarre aux yeux de Ryan, ce qu'elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas paraître bizarre ou humaine devant les gens mais elle laissait une certaine marge de liberté qu'elle n'utilisait qu'en présence de trois personnes. Le bras droit, sa soeur et Ryan. Bien entendu, aucun des trois n'avait droit aux mêmes aspects de sa personnalité car elle se doutait que s'il en aurait été ainsi les membres n'auraient pas apprécié..Et sa soeur en particulier. Mais Jordan n'était plus d'accord en rien par rapport à ce que voulait Jill. Elle lui cachait des choses réellement pour son bien mais celle-ci voulait tout savoir. Elle chassa la pensée par un nouveau baiser avant de s'allonger en respirant bruyamment, entre le fou rire et l'envie d'avoir plus à ce moment-là. Elle n'avait pas envie de faire grand chose ce matin-là et se contenta de questionner Ryan, observant son visage en glissant ses mains sous son t-shirt pour tracer ses muscles.

"Tu comptes faire quelque chose aujourd'hui?Enfin..Quelque chose mis à part peindre comme toujours..Ne le dis pas mais je crois que c'est une des raisons pourquoi Devon ne t'apprécie pas. Enfin, une des raisons..Il te trouve faible et trop différent. Si tu montrais un peu plus la nature dont tu m'as fait part hier...Peut-être qu'il songerait à t'estimer un peu..Hmm?"

Elle se redressa un peu, histoire d'approcher le visage de Ryan du sien. Elle tenta de lui faire perdre sa position et réussit finalement à arriver à quelque chose. Jill savoura sa victoire en embrassant tendrement le jeune homme avec satisfaction. Ses mains sous son t-shirt s'étaient posé sur son visage que Jill contemplait amoureusement. Pas question de louper la moindre occasion d'avoir une marque d'affection de lui, elle se doutait que le gang n'aurait pas envie d'être spectateur des démonstrations des deux jeunes gens. Elle finit par détacher ses lèvres à regret enlaçant Ryan en posant ses doigts sur sa nuque. Les bouclettes l'amusaient particulièrement et Jill emmêla ses mains dans celles-ci. Il était très différent du bras droit en étant par la même occasion presque identique. Elle grogna, détestant se torturer l'esprit ainsi.

"Tellements différents..Mais en même temps tellement semblables..."

Murmura-t-elle pour elle-même, plongeant son regard dans les yeux bruns presque noirs de Ryan, ses doigts continuant de se faufiler dans la chevelure bouclée et foncée.Des contraires. Si proches sans l'être au sens propre. Cette idée la troubla, elle se serra contre le jeune homme avec nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Ryan Sheffield

avatar

Féminin Nombre de messages : 309
Age : 27
Gang : The Lazzarius
Rôle : s'occupe de maintenir leurs affaires personnelles en place
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 16 Nov - 15:11

Jill ne repoussa pas son baiser et il sentait qu'elle était heureuse, chose qu'il appréciait. Il n'aimait pas voir Jill dans un état de tristesse où encore tracassé. Ryan se doutait qu'il était différent d'hier car il se sentait plus paisible. La jeune femme glissa ses mains sous son T-shirt et un frisson le parcourut. Le contacte de Jill sur sa peau lui faisait toujours cet effet mais il avait l'impression qu'elle voulait plutôt parler. Cela ne dérangeait pas le jeune homme seulement, il ne voulait pas qu'ils s'engagent sur un sujet glissant car il ne voulait pas qu'une tension s'installe entre eux. Elle lui demanda ce qu'il comptait faire à part peinturer. Pas grand chose en fait car pour tout dire il n'avait pas grand travail dans le gang. La jeune femme lui dit que c'était une des raisons qui faisait en sorte que Devon ne l'appréciait pas. Un autre frisson mais cette fois-ci de dégoût le parcourut. Il n'aimait pas que Devon soit mentionné dans leur conversation pour la simple raison que les mêmes choses revenaient souvent. Mais Jill dit ensuite quelque chose qui assombrit un instant le visage de Ryan. Refaire la réaction qu'il avait eue hier envers le bras droit? Cela ne le dérangeait pas vraiment en fait c'est seulement qu'il doutait qu'il est un impacte sur Marshall et qu'il détestait en avoir recours. Pourquoi? Parce que cela lui faisait cruellement rappeler son père qui avait toujours été violent avec lui et sa mère. Ryan détestait avoir cela dans ses gênes mais il ne pouvait pas contrôler cette impulsivité et cette agressivité qui éclatait de temps en temps. Contrairement à Jill, il n'avait jamais apprécié son père et de savoir qu'il était comme lui sur se point, le dégoûtait c'est pourquoi il se forçait pour ne pas montrer cette nature. D'ailleurs, il fallait qu'il soit vraiment énervé pour poser le geste qu'il avait eu envers Jill hier et le problème, c'est qu'il avait appris à ne pas s'occuper des petites remarques débiles que le bras droit lui lançait, donc rare sont les fois ou Ryan avait entré dans une colère noire avec lui. Quoique l'idée que Marshall est une petite once de respect pour lui ne le déplaisait pas. Aussi, il donnerait cher pour voir la réaction de celui-ci, s'il venait à se faire très violent avec lui car le bras droit serait surpris de voir qu'il se trouverait devant quelqu’un qui reflétait étrangement sa personnalité dans des excès de colère. Il planta un regard aussi froid que la veille sur la jeune femme.

-Tu sais Jill, j'ai appris à me foutre des petites remarques que Devon pouvait passer à mon égard et ce que tu as vu hier, est quelque chose que je n'apprécie pas vraiment de moi. Crois-moi, je peux être aussi monstrueux que Devon mais...Crois-tu sincèrement que cela changerait vraiment quelque chose. Nous nous détestons et même si je lui prouve ce que je suis capable de faire, et borné comme il est, sa perception de moi ne changera même pas un peu...Je peux essayé Jill mais ne t'attend pas à des résultats spectaculaire.

La jeune femme lui avait plaqué un baiser sur la bouche et aussitôt, cela l'adoucit. Elle avait maintenant ses mains sur son visage et le contemplait d'une manière qui fit sourire tendrement le jeune homme. Jill l'enlaça alors tout en jouant dans ses cheveux. Décidément, ses bouclettes la fascinaient mais il se laissa faire. Elle eu alors un petit grognement d'agacement qui le surprit. Elle semblait se poser des questions et il ne savait pas trop pourquoi. La chef murmura alors quelque chose qui laissa de marbre Ryan. Oui il devait avouer qu'elle n'avait pas tort dans un sens mais il ne voulait pas se faire à l'idée que lui et Devon pouvait être si similaire sur quelque points. Marshall avait se côté plus brute et lui avait se côté plus artistique. Le bras droit se tapait des prostitué et Ryan trouvait de l'amusement dans la création, à chacun ses occupations. Mais cette tendresse et cette innocence cachait en fait un être détestable? Non il n'était pas comme son père et ni comme Devon. Jill plongea son regard dans le sien qui se voilait maintenant d'un air de questionnement total. Elle se serra ensuite contre lui et Ryan dit:

-Tu n'as pas vraiment tort...C'est peut-être pour ça que nous nous détestons tant...

Il ravala difficilement sa salive. Elle avait raison et même trop. Mais il y avait une seul différence entre Devon et lui, lui ne se montrait pas vraiment sous son vrai jour tandis que le bras droit en faisait bien souvent un excès. Alors c'est vraiment ce que Jill voulait de lui, qu'il arrête de se cacher sous un personnage qui semblait si doux pour faire prestance d'une froideur et d'un brutalisme presque sans égale, comme ce qu'il lui avait montrer hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   Jeu 16 Nov - 18:20

Jill comprenait parfaitement que Ryan ne voulait pas devenir comme le bras droit et elle se doutait aussi qu'il ne le ferait certainement pas. Tant pis, elle n'allait tout de même pas l'obliger..Elle arrêta de promener ses mains dans les cheveux de Ryan, les laissant immobiles dans ceux-ci. Elle posa ses lèvres sur le front du jeune homme avant de le rapprocher un peu plus d'elle. Deux jours, deux longues journées qui lui avaient semblées interminables. La jeune femme ferma les yeux avant de faire bouger ses lèvres et de les approcher de celles du Lazzarius sans pour autant l'embrasser. Elle lui sourit tendrement et les frôla avant de réfléchir à ce qu'ils pourraient faire car la jeune chef n'avait pas trop prévu de faire des choses importantes. Peut-être une réunion avec Marshall plus tard, mais cela ne pressait pas pour le moment. Elle avait pourtant le pressentiment qu'il n'apréhenderait pas vraiment la relation et que peut-être il tenterait de les séparer pour ensuite lui montrer qu'elle ne devait se fier à personne sauf lui. Jill se doutait qu'il en serait capable et cette pensée la fit frissonner. Elle poussa lentement Ryan en tentant de trouver la force de le faire bouger et prit sa place, se plaçant au-dessus du jeune homme avec un sourire. Elle tira la couverture vers elle, ne voulant pas l'inquiéter et lui faire ainsi croire qu'elle avait simplement froid. La simple idée de se faire trahir par son propre bras droit l'agaçait beaucoup et lui faisait presque peur en quelque sorte. Si elle ne pouvait plus compter sur lui, sur qui compterait-elle alors?

Elle sentit Ryan avaler difficilement sa salive et se sentit coupable de lui faire avoir des pensées ainsi. Elle s'allongea sur lui et caressa ses lèvres du bout des doigts en l'observant, distraite. C'était égoïste de sa part de lui dire de faire de telles choses aussi et elle se doutait qu'il ne voulait pas refaire le coup du Devon numéro 2. Elle colla ses lèvres à son oreille et lui murmura des excuses et s'expliqua ensuite sur le pourquoi elle demandait pardon.


"Je m'excuse.J'aurais pas dû te dire ce genre de choses..Tu n'as certainement pas envie d'entendre que tu es pareil à lui et je ne crois pas que ce soit une très bonne idée de te faire agir ainsi si tu n'en as pas envie et je ne veux pas te mettre de pression, ce ne serait pas bien."

Elle était franche et Jill n'avait pas envie de se disputer à nouveau. Elle n'avait pas envie non plus que Ryan apprenne qu'il s'était ensuite passé d'autres choses avec le bras droit et que si elle n'avait pas eu envie de s'excuser, probablement que ç'aurait continué ainsi. C'était stupide et méchant envers le jeune homme mais Jill n'y pouvait pas grand chose s'il y avait tant de histoire qu'elles ne comprenait pas qui se produisaient. Elle se doutait pourtant que ce n'était pas de l'amour, malgré qu'elle savait bien qu'elle avait tendance à se mentir à elle-même sur ce point-là. Jill serra doucement Ryan et attendit que celui-ci lui dise quoi que ce soit avant de continuer à parler avec lui. Ils n'avaient jamais eu de conversations intéressantes, au plus grand désespoir de la jeune femme qui espérait toujours une certaine conversation joyeuse et rempli de choses à se raconter..Mais c'était pour les contes de fée et les couples trop heureux ces illusions-là. Elle finit par rouler sur le côté et se logea contre Ryan avant de l'embrasser sur la joue et de lui murmurer un "Je t'aime" de façon à ce qu'il l'entende clairement. Elle jeta un oeil à la fenêtre et conclut d'un air déçu qu'il venait de recommencer à pleuvoir. C'était désolant et n'apportait jamais rien de bon, la pluie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Second Day and the Third Night   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Second Day and the Third Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» recherche piéces noires V-ROD Night special
» Mervent by night
» funky 80's ls night!
» Diavel Night au DS de Montpellier le 8 décembre !
» ANNECY By night sous la neige = vive le ski de fond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
District-Affair :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: