District-Affair

Il était une fois une jeunesse qui dominait..
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Double Trouble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Lun 11 Déc - 15:58

Jill se détendit en sentant les mains du bras droit dans ses cheveux, plutôt rassurée de ses gestes. Elle se retint d'esquisser un sourire en sentant un baiser se déposer sur sa tête, ce qui sonnait pour elle comme une certaine preuve qu'il ne lui ferait pas mal...Du moins, pas volontairement et physiquement.Elle écouta tranquillement le début de ses paroles, se sentant soudainement un peu gênée qu'il lui raconte ce genre de choses à nouveau. Elle savait qu'elle n'avait pas eu raison réellement et qu'il ne faisait que tenter une fois de plus de la rassurer même si ce n'était pas tout à fait la meilleure des façons de le faire. Il s'engagea ensuite sur un terrain qui n'était pas vraiment le sien et s'arrêta, probablement parce qu'il ne voulait pas avoir l'air parfaitement ridicule ou tout simplement car il ne savait plus quoi inventer pour la satisfaire. La jeune femme l'écouta rire bêtement et cligna des yeux sans autre réaction, attendant qu'il continue de parler. Ce qu'il dit lui assombrit le regard. Il lui semblait que ses phrases étaient toujours les mêmes, dites dans un ordre différent pour ne pas qu'elle le remarque. Parcontre, elle n'était pas d'accord avec le fait qu'il agissait comme Ryan. Ryan n'avait jamais parlé ainsi, d'abord et à chacun des mots du bras droit, l'autre jeune homme lui semblait de plus mou et exaspérant.

La jeune femme voulu répliquer quelque chose mais fut interrompue dans ses pensées par Devon qui la serrait contre lui. Elle ferma à nouveau les yeux et déposa ses lève sur le cou du bras droit. Elle eut un moment d'hésitation. Devait-êlle parler? Elle n'en était pas certaine. En fait, la chef des Lazzarius commençait à se demander si elle ne perdait pas totalement le contrôle. Oh et puis merde...Elle n'allait tout de même pas devenir un peu plus paranoïaque qu'elle ne l'était déjà!?


"Tu n'es pas comme lui, pourquoi dis-tu ça?"

Elle rouvrit les yeux et le regarda avec un regard plutôt étonné. Il ne pouvait pas être comme Sheffield pour plusieurs raisons. Elle les énuméra dans sa tête et esquissa un sourire avant de poser ses mains sur le visage du bras droit, les glissant ensuite dans ses cheveux. À califourchon sur lui, Jill se mordit la lèvre inférieure avant de frôler lentement celles du bras droit. Sussurant contre son visage, elle recommença à parler.

"Tu veux une preuve de ce que j'avance? Crois-tu réellement qu'avec Ryan je ne porterais plus de sous-vêtements?"

Elle s'allongea ensuite sur lui et l'embrassa sur la tempe en soupirant. C'était tellement moins compliqué de ne penser à rien du tout..Elle ferma les yeux sans dormir, se contentant d'attendre que le bras droit continue à parler et peut-être , même si elle ne le croyait pas, termine le petit discour qu'il n'avait jamais terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Devon Marshall

avatar

Nombre de messages : 428
Age : 34
Gang : The Lazzarius
Rôle : Bras Droit
Côté Coeur : I Love Me
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Ven 15 Déc - 6:56

"Haa...j'en sais rien. J'ai l'impression de l'entendre. Tout mielleux, tout suave, tout...mou. Je parie que c'est le genre de mec à balancer des banalités sur toi un peu comme ce que je viens de faire. Tu es belle, t'as de beaux yeux, gnagnagna, ce genre de choses quoi! tu vaut tellement mieux que ça."

Jill le regarda avec une expression étonée mêlée à autre chose. Elle sembla pensive, semblant se rappeler quelque chose dont Devon ignorait encore le sens. Il plissa légèrement les lèvres sous le contact terriblement agréable de ses doigts fins dans ses cheveux. Elle se pencha sur lui, les courbes de son corps épousant les siennes frôlant ses lèvres des siennes.
Devon fit glisser ses mains le long des flancs de la jeune femme, la caressant du bout des ongles, s'arrêtant sur ses cuisses, avant de lentement remonter le long de sa colonne vertébrale jusqu'à la nuque gracile de Jill. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis que la jeune femme faisait référence à sa nudité. Elle s'étendit de plus belle sur lui, déposant un baiser léger sur sa tempe.
Devon ne savait quoi dire. Il était un peu perturbé par la façon dont les choses tournaient. Il avait complimenté Jill, sa Sweetie. C'était un événement, une date à marquer d'une pierre blanche. Il voulait simplement rester ainsi, sentant les battements du coeur de la jeune femme contre son torse, humer l'odeur de sa peau. Il avait l'impression que le monde pourrait s'écrouler autour de lui, il ne bougerait pas d'un cil. Il poussa un petit soupir d'aise.


"Tu sais quoi Sweetie...je n'ai nulle envie de bouger aujourd'hui. Et si on s'octroyait une journée de farniente? Et si on ne faisait rien aujourd'hui à part s'occuper de nous même...rien que de nous."

La voix de Devon se faisait caressante, tentatrice. Ses mains se posèrent sur les épaules de Jill, qu'il comença masser doucement du bout des doigts, dessinant dans la chair tendre des petits cercles, détendant chaque muscle un peu trop tendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Ven 15 Déc - 16:19

Jill écoutait silencieusement les premiers propos du bras droit, le fixant d'un regard intéressé et surtout intrigué. Elle détourna un instant son regard de lui pour rougir légèrement à ce qu'il disait, cachant un peu son malaise pour qu'il ne puisse pas en profiter pour faire tourner les choses à son intérêt. Ses derniers mots pourtant avaient captés son attention et elle tenta de répliquer quelque chose qui sortit en premier lieu de façon assez incohérente et qu'elle répéta avec un léger sourire aux lèvres. Elle ne voyait pas pourquoi il faisait une telle fixation sur Ryan. Ni pourquoi il lui disait ce genre de choses, comme s'il tentait de la persuader de quelque chose. Mais de quoi pouvait-il donc tenter de la persuader?Ça, elle ne l'avait pas encore deviné.

"Arrête de dire des conneries, tu ne sais même pas de quoi tu parles. C'est exaspérant, on dirait que t'es jaloux et ça, ça craint."

La jeune femme sentit les ongles qui longeaient son corps et frémit en sentant qu'ils remontaient vers sa nuque. Elle se colla un peu plus à lui en frissonnant toujours et frôla encore ses lèvres avant d'écouter ce que Devon lui racontait. Rester ici avec lui? Elle n'était pas certaine que de se prélasser durant une journée entière avec le bras droit serait bien vu jusqu'à ce qu'elle sente les mains de celui-ci lui masser les épaules. Jill faiblit et appuya sa tête contre l'épaule du bras droit, soupirant en se sentant tranquillement plus détendue. Fermant les yeux et les ouvrant ensuite rapidement, elle réfléchissait rapidement en se demandant ce qui se passait. Il n'était pas très commun que Devon agisse ainsi avec elle..Mais bon, elle n'allait pas s'en plaindre! Pourtant, une pensée bizarre lui traversa l'esprit. Amusée, Jill tourna le visage du bras droit vers le sien et lui sourit malicieusement avant de lui demander entre deux soupirs:

"C'est une excellante idée..Mais j'aimerais savoir pourquoi tu fais ça. Tu agis bizarrement, Devon."

Elle voulu continuer mais décida de faire autrement, rapprochant ses lèvres de celles du bras droit en glissant ses mains sous la nuque de celui-ci en mêlant encore une fois ses doigts à ses cheveux. Elle se fit plus insistante cette fois-ci et se détacha de ses lèvres uniquement pour un nouveau soupir d'aise. Elle se replaça contre l'épaule du bras droit et regarda le mur avant de continuer à parler.

"Même si ça ne me déplaît pas.."

La jeune femme posa ses lèvres sur son épaule et ferma à nouveau les yeux avant de rester immobile et de profiter des cercles imaginaires que traçait le bras droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Devon Marshall

avatar

Nombre de messages : 428
Age : 34
Gang : The Lazzarius
Rôle : Bras Droit
Côté Coeur : I Love Me
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Mer 3 Jan - 16:26

Pourquoi Deon faisait une telle fixation sur Ryan? Peut-être qu'il était vraiment jaloux au fond de lui. Tout au fond de lui, dans ces méandres insondés qui faisaient de lui un homme secret, mystérieux. Il n'éprouvait nulle réelle envie, il était plutôt fier de ce qu'l était devenu, mais parfoismontrer aux autres ce que l'on cachait pouvait se révéler exutoire. Ou soulageant. Devonne s'accordait jamais ce luxe, car pour lui, cela le mènerait forcément à sa chute ou à commettre une regrettable erreur qui pourrait lui coûter sa trop précieuse vie.
A la relarque de Jill à propos d'une éventuelle et flippante jalousie, il haussa mollement les épaules en poussant un soupir sous-entendant que la jeune femme venait d'émettre l'ânerie de l'année. Elle se blottit doucement conte lui, partageant la chaleur de son corps avec la sienne. Un sourire mystérieux se dessina sur ses lèvres. Les mains de Devon ne quittèrent pas les courbes de Jill. Comme attirées de la même façon qu'un papillon se jettait contre la lumière d'une bougie. Elle devenait peut-être cela...une bougie dans laquelle il irait se jetter quitte à en mourir.


"J'agis bizarrement? Peut-être ai-je tout simplement envie d'être humain de temps en temps. Agir comme le ferait un de mes semblables. Etre en quelque sorte ce que je répugne à être. Quelqu'un dont le coeur a peut-être une fonction de battre que pour vivre."

Devon se mordit la lèvre inférieure en entendant ses propres paroles. Jill interpréterait cela comme une réaction naturelle au contact de ses doigts qui frôlaient la peau de la nuque du bras droit. En cet instant pas grand chose ne lui importait. Bizarre...si elle savait à quel point c'était de l'inédit pour lui aussi. Cela ne lui déplaisait pas ce genre d'attitude? Comment devait-il interpréter cela lui même?
Ses gestes se firent plus lents, plus lascifs. Plus attentionnés ausi. Une douceur que l'on avait rarement vu chez Devon Marshall. Une humanité que Jill n'avait jamais soupçonné chez son bras droit.


"Restons ici alors. Je ne t'offre pas une journée hyper romantique. Juste une journée d'oubli ou nos préoccupations pour lle gang seront mises de côté pour uniquement penser à nous."

Les mains de Devon se posèrent sur les joues de Jill et doucement il lui releva le visage, l'attirant vers le sien. Ses paupières se baissèrent sur l'océan calme et limpide de ces prunelles envoûtantes. Avec un ronronnement de chat heureux il déposa ses lèvres sur celles de la jeune femme. Echangeant ainsi un baiser bien loin de la violence qu'il avait l'habitude de leur donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Mer 3 Jan - 17:51

Jill gardait les yeux fermés, les plissant par moment sous les mouvements du bras droit sur son dos. Elle ne porta aucun commentaire sur son soupire, se demandant seulement pourquoi il réagissait ainsi. Peut-être qu'elle se trompait totalement, en fait. Ce n'était pas si grave, après tout, il n'avait pas à être jaloux de Ryan sous aucun prétexte..
La jeune femme soupira doucement, bercée par les mouvements des mains de Devon. Elle l'observa un instant, appercevant un sourire plutôt inquiétant. Elle baissa aussitôt les yeux et tenta d'oublier ce qu'elle venait de voir. Peut-être qu'il préparait un sale coup..Dans ce cas, elle préférait ne pas le savoir et faire comme si rien ne s'était passé. Elle ferma les yeux à nouveau, des suppositions les plus farfelues les unes que les autres s'entassant dans son esprit alors que le bras droit parlait. Elle écouta ses paroles et se figea, ne comprenant pas vraiment ce qui se passait avec lui. Il devait se moquer d'elle, il n'avait pas trop coutume de sortir des choses du genre et encore moins de se comporter comme les autres. Il clâmait être différent et voilà qu'il voulait agir comme les gens? Il commençait de plus en plus à la troubler et à la perdre, en disant des choses comme ça. Elle n'avait jamais réussi à comprendre le bras droit, mais à ce moment-là, son incompréhension était au comble. Elle en venait à espérer à la fois qu'il lui faisait une mauvaise blague mais aussi qu'il était sincère. Ne sachant plus trop ce qu'il tentait de faire passer, elle resta silencieuse.

Elle n'osa pas le regarder et ne vit pas le bras droit se mordre la lèvre, se contentant de fermer à nouveau les yeux et de profiter des mouvements du bras droit qui venaient de changer de cadance pour quelque chose de plus doux. Ces changements un peu trop soudains chez Devon étaient plutôt inquiétants, mais étrangement, elle se disait qu'il faisait ça probablement par inconscience..Peut-être était-il même sincère..Ce dont elle doutait parcontre un peu. Elle soupira doucement avant d'écouter encore ce qu'il disait. De la romance... N'avait-il pas parlé de ça plus tôt?
Jill n'avait rien demandé et avait encore moins espéré que ce moment devienne ainsi.. Enfin, peut-être un peu, très inconsciemment. Les dernières paroles de Devon n'étaient pas plus rassurantes, puisqu'elles laissaient sous-entendre beaucoup de choses..Mais peut-être aussi que Jill devenait folle et qu'il n'y avait rien à imaginer du tout.


Elle sentit les lèvres de Devon toucher les siennes. La jeune femme ne savait pas trop comment interpréter ça. La situation devenait plutôt étrange, troublante même. Elle ne voyait pas trop pourquoi, mais quelque chose lui disait que peut-être le bras droit ne se foutait pas de tout comme il le laissait toujours croire. Peut-être que... Ses pensées furent interrompues par elle-même. Jill n'avait pas trop envie de faire des suppositions de ce genre, surtout pas à propos du bras droit. C'était humainement impossible. Devon n'était pas humain..Enfin, il ne l'était pas, jusqu'à présent. Pourtant, il semblait changer. Jill glissa ses mains sur le visage du bras droit et se laissa embrasser, oubliant les questions qui commençaient à bombarder son esprit. Tout devenait un peu trop ridicule à son goût. Elle n'était peut-être pas la seule à être perdue, finalement..

Après un certain moment, Jill détacha ses lèvres de celles de Devon. Elle resta pourtant immobile, le regardant dans les yeux, penchée sur lui. Elle ne semblait pas choquée, seulement sa mine semblait encore plus perdue que quelques temps auparavant. Elle ne comprenait pas où il souhaitait en venir. Elle s'apprêtait à lui poser des tas de questions, pas très agréables à entendre et surtout à lui faire la morale. Elle plongea son regard dans celui du bras droit et ouvrit la bouche pour simplement bégayer.


"Je..Tu...Ça...Oh merde."

Elle roula sur le côté, se coupant de la vue du bras droit. Elle inspira et replaça ses cheveux, tentant de se calmer et d'oublier tout ce qui venait de se passer. Sans gêne, elle ouvrit le meubre de chevet du bras droit à la recherche d'une cigarette ou de quelquonque chose qui pourrait la détendre. La jeune femme ne trouva rien et soupira d'agacement, refermant le tiroir et s'allongeant sur le lit. Elle jeta un regard discret au bras droit et poussa un petit cri frustré avant de revenir vers lui et de plaquer ses lèvres sur les siennes. Elle les détacha un instant plus tard, paraissant moins agitée et surtout plus calme. Elle glissa son visage dans le cou du bras droit et murmura contre son oreille:

"Et si j'ai envie de savoir, Devon...Si je veux te supporter..Qu'est-ce que ça fait?"

Elle se lova à nouveau contre lui, observant ses réactions. Le pire qui pouvait arriver était qu'il se moque d'elle..Tant pis, alors. Elle ne savait pas trop pourquoi elle lui avait demandé ça, elle avait seulement envie de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Devon Marshall

avatar

Nombre de messages : 428
Age : 34
Gang : The Lazzarius
Rôle : Bras Droit
Côté Coeur : I Love Me
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Jeu 4 Jan - 8:24

Ce fut elle qui mit fin au baiser en premier. Jill fixa Devon avec une expression indéchiffrable. Le bras droit soutint son regard sans sourciller se demandant bien à quoi elle pouvait penser à ce moment précis. Il se disait aussi qu'il avait peut-être commis une erreur en lui parlant de la sorte. Après tout, personne n'était habitué à ce que Mister Marshall se montre aussi...humain. Du bout des doigts il effleura la joue de la jeune femme. Lorsqu'elle ouvrit la bouche ce ne fut qu'un flot de paroles sans sens qui s'en échappa. Dans d'autres circonstances il aurait éclaté de rire. Mais là...cela montrait à quel point elle était troublée.

Elle s'éloigna de lui, se dérobant à son étreinte et à son regard. Il l'entendit farfouiller dans les tiroirs de sa table de chevet. Des cigarettes? Elle n'en trouverait pas de ce côté là du lit. Devon se passa une main dans ses cheveux, les ébouriffant légèrement et il poussa un long soupr. Pas d'ennui ni de colère, mais de frustration à l'instar du petit cri que poussa Jill en le rejoignant quelques secondes plus tard.
Elle revint donc auprès de lui, l'embrassant et semblant plus calme. Ce calme n'était-il qu'une façade pour masquer le bouillonnement des interrogations qui devait la tourmenter? Elle se nicha dans son cou ce qu'il le fit immédiatement frissonner en sentant contre sa peau le souffle de la jeune femme. C'est alors qu'elle lui posa une question. Une question bien embarassante.

Devon posa sa main sur l'épaule de Jill, la caressant du pouce. Il avait une respiration régulière, calme et profonde, comme si une sérénité immense l'envahissait. Si Jill se demandait s'il se moquait d'elle, il se posait exactement la même question.


"Je suppose que tu veux que je sois franc et que je ne tourne pas autour du pot. Ce que ça ferait si tu pouvais me supporter? Hummm...je te répondrais qu'alors moi aussi je te supporterais. Ce serait bizarre. Qui sait à ton contact je deviendrais peut-être humain. Tu as toujours su calmer un peu cette bête au fond de moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Jeu 4 Jan - 14:52

La réponse de Devon aurant pu la faire sourire mais elle se retint, préférant garder son calme. Il n'était même pas envisageable de tenter de bâtir une relation quelconque avec lui, c'était plutôt incensé..Presque pire que de tenter quelque chose avec Ryan. Mais Ryan ne voulait plus d'elle..Du moins, c'était ce qu'elle avait compris. La jeune femme chassa le membre des Lazzarius de son esprit, fixant le bras droit avec un demi-sourire. Elle restait toujours contre lui, se demandant quoi répondre et surtout que faire face à une situation comme ça. Elle ne pouvait tout simplement pas se mettre en tête que le bras droit changeait en quelques instants pour devenir en quelque sorte tout le contraire de ce qu'elle avait pu connaître. Elle soupira en sentant le pouce de Devon sur son épaule et posa ses lèvres sur la ligne de sa machoire avant de poser son index sur la bouche du Lazzarius.

"Je sais pas si c'est une bonne idée, Devon..Même si c'est déjà assez bizarre ainsi. Toi même tu disais que t'avais pas envie de ça il y a même pas une heure..Que ça emmenait que des problèmes.. T'as soudainement changé d'idée?"

Son doigt se balada sur les lèvres de Devon et elle le reposa sur son torse alors qu'elle embrassait furtivement le jeune homme. Elle hésitait sur la façon de terminer de s'expliquer, sachant qu'ensuite elle ne pourrait plus rien lui cacher. Se serrant contre lui. elle finit par le regarder et après avoir mis fin à son hésitation, elle continua:

"Tu penses pouvoir te contenter de moi durant combien de temps avant d'aller voir ailleurs? Sois sincère, s'il te plaît..Te fous pas de moi."

Elle s'arrêta et Jill déserra son étreinte dans les bras de Devon pour le regarder d'un air inquiet. Elle espérait qu'il se montre sincère et souhaitait pardessus tout en arriver à quelque chose, même si elle se doutait que tout devrait rester secret..Si bien entendu il y avait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Devon Marshall

avatar

Nombre de messages : 428
Age : 34
Gang : The Lazzarius
Rôle : Bras Droit
Côté Coeur : I Love Me
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Sam 20 Jan - 22:22

Jill posa ses lèvres contre la mâchoire de Devon et son index sur ses lèvres. Il se tut écoutant ce qu'elle allait dire. Il s'attendait presqu'à l'entendre rire, si c'était le cas, il risquait de retomber dans ces mauvais travers et se refermer comme une huître pour ne plus à avoir à parler de ce qu'il pouvait se terrer sous la couche boueuse qui tapissait son âme. Elle continuait à lui "imposer" le silence, il écoutait toujours aussi attentivement. Lorsqu'elle eut fini et qu'elle se mit à le fixer avec un air qu'il put qualifier d'inquiet. Il plissa légèrement les lèvres et prit la parole à son tour, avec une voix calme et devenue presqu'un murmure.

"Peut-être que je t'ai menti tout à l'heure, peut-être ai-je changé d'avis, peut-être aussi que je te mens maintenant. Mais, Jill, depuis quelques minutes je te parle pratiquement à coeur ouvert."

Il pencha la tête et levant la main lui effleura la joue. Il écarta les cheveux de la jeune du bout des doigts et tendit le cou. Ses lèvres se posèrent sur la peau dorée de Jill. Le souffle contre cette peau il poursuivit d'un ton presque fataliste.

"Je ne peux pas me lasser de toi."

Il reposa sa tête sur l'oreiller. Devon adressa à la jeune femme un énigmatique sourire. Ce que pouvait cacher cette phrase à elle de le deviner. Il relâcha ses cheveux qui tombèrent en rideau d'un côté du visage de Jill. Il avait besoin de faire partir cette étrange ambiance qui prenait forme. Il tendit la main vers la bonne table de chevet, celle qui cachait un paquet de Marlboro. Il en prit deux, en planta l'une entre ses lèvres, l'autre entre celles de Jill. Puis il les alluma comme si de rien n'était. Il prit une brève bouffée qu'il recracha en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Dim 21 Jan - 11:53

Jill ne savait pas trop comment réagir pour l'instant, se contentant d'écouter ses paroles dans un silence solonnel. Elle semblait plutôt inquiète. De quoi donc? Tant de choses. En particulier la santé mentale de Devon qui n'agissait plus du tout comme il en avait l'habitude. Ce changement soudain ne pourrait que lui nuire à elle, étant déjà assez perdue ainsi. Elle ferma les yeux et poussa un soupir discret, ne pouvant parcontre pas se résoudre à le croire totalement. Elle lui jeta un regard incertain, se perdant dans ses pensées qui devenaient plutôt farfelues plus le temps passait. Simplement que Jill ne pouvait se résoudre à se dire que peut-être le bras droit éprouvait quelque chose pour elle qui n'était pas semblable à l'aversion, puisque c'était plutôt comme le contraire qu'elle voyait ses révélations. Mais peut-être encore qu'elle se trompait..Après tout, Jill pouvait avoir un certain talent pour se faire des idées par moment. Seulement, elle avait un certain plaisir égoïste à se dire qu'il était sincère et que rien de tout ça ne tournerait à un avantage autre que le sien. Il lui tendait peut-être un piège et Jill y tomberait avec une naïveté plutôt marquante. Qui sait, peut-être qu'il était de paire avec Emily pour qu'ensuite elle ne sache plus quoi faire et en vienne à une erreur fatale pour elle. Cette idée pourtant n'effleurait pas l'esprit de la chef des Lazzarius qui se contentait de donner son entière confiance au bras droit.

Elle ouvrit légèrement les yeux, observant Devon, le regardant dans les yeux sans pour autant éprouver ce sentiment de devoir être sur ses gardes à tout moment. Elle le savait aussi bien que lui qu'elle le craignait, en quelque sorte. Chacun des gestes du bras droit pourrait bien lui être fatal un de ces jours, mais Jill semblait l'oublier pour le moment, se contentant de rester immobile, tremblant légèrement au contact des doigts qui repoussaient ses cheveux. Pas de peur, loin de là, seulement elle se sentait impuissante sans pouvoir expliquer pourquoi. La jeune femme se mordit discrètement la lèvre inférieure, sentant ensuite les lèvres contre sa joue. Elle n'osa pas fermer les yeux, de peur de les ouvrir et de se rendre compte qu'elle était devenue folle. Peut-être en fait qu'elle perdait la raison tranquillement et qu'elle n'était en fait que dans sa chambre, imaginant tout ce qui se passait. Les idées du genre défilaient dans son esprit et elle hésitait à tourner son visage et quémander un baiser, de peur qu'il lui rie au nez. Ce qui serait plutôt probable, lorsqu'elle y repensait.

Son sang se glaça dans ses veines alors que le bras droit débitait d'autres paroles qui auraient dû la satisfaire en quelque sorte mais qui semblaient masquer quelque chose. Comme si elle semblait innachevée. Elle eut une pensée pour Ryan, regrettant de se trouver à ce moment-là auprès du bras droit dans une situation qu'elle aurait dû vivre avec Ryan. Mais qu'importait.. Il lui semblait chaque seconde que son image s'incinérait tranquillement dans son esprit et partait en fumée. Si elle ne se reprenait pas en main, il n'en resterait que de simples cendres. Cette idée fut chassée par les paroles de Devon qui se répétaient dans son esprit, comme un message enregistré. Elle n'arrivait pas à prononcer une parole, se demandant quoi faire et surtout quoi dire. Elle ne savait plus trop si elle l'adorait ou le détestait, pas plus qu'elle ne savait ce qui advenait de sa "relation" entre elle et Ryan. Même si officiellement il n'y avait rien. Elle eut la soudaine envie de se mettre à lui crier dessus qu'il lui mentait, le regardant avec un regard noir même si lui abordait un sourire qui lui serra le coeur. L'envie de lui poser des questions était omniprésente et il lui semblait que toutes les fibres de son corps, en particulier celles de son cerveau et de son coeur, demandaient des éclaircissements sur ce qui se passait à l'instant.

Pourtant ce ne fut pas ce qu'elle reçu. La jeune femme ravala sa colère en sentant la cigarette entre ses lèvres. Elle n'avait plus envie de fumer, mais probablement que c'était ce que Devon croyait être le mieux pour le moment. Elle souffla doucement la fumée de sa propre cigarette, fixant le plafond comme si elle y trouverait des suggestions de choses quoi dire. Pourtant, après un minime instant, la jeune femme ne put s'empêcher de se séparer de sa cigarette et de s'approcher un peu plus du bras droit, gardant tout de même une certaine distance avec lui. Elle n'avait pas peur mais se disait qu'il vaudrait mieux garder une distance raisonnable entre eux.


"Et maintenant, on doit faire quoi? Attendre sans bouger que la journée se termine?..."

Elle s'éloigna un peu plus de lui et reprit une taffe de sa cigarette, se demandant ce qu'elle devait faire. Son regard perdu se changea aussitôt en quelque chose de malicieux qui n'était d'abord pas de très bon augure et qui était tellement son genre lors de ses fidèles sautes d'humeur. Elle tourna son regard vers Devon et sur un ton de défi lui dit:

"Prouves-le moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Devon Marshall

avatar

Nombre de messages : 428
Age : 34
Gang : The Lazzarius
Rôle : Bras Droit
Côté Coeur : I Love Me
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Sam 17 Fév - 9:31

L'atmosphère commençait à déplaîre à Devon. Il avait l'impression d'être une minuscule mouche qui se débattait dans les fils collants d'une toiel d'araignée. Autant prendre rapidement la tangente et décider de faire autre chose. Il n'avait nullement l'intention d'errer au repère comme une âme en peine. Il n'avait nullement l'intention de ne pas bouger. Il se redressa sur le lit, repoussant légèrement la jeune femme sur le côté. La cigarette toujours entre ses lèvres, il s'étira comme un chat, levant les bras au-dessus de sa tête et faisant craquer sa nuque. Il poussa un soupir de bien être avant de reporter son attention sur la leader de son gang.

"Non, on ne va pas attendre que la journée se passe. Allez Sweetie. Va enfiler quelque chose et on bouge aujourd'hui. Je te promet de ne pas parler du gang ou de ce genre de sujet épineux dont on a pas envie de s'occuper aujourd'hui. C'est jour de congé."

Devon avait employé un ton enjoué, étrange dans sa bouche. Il rejetta les draps, se leva, attrappa quelques vêtements propres qui s'entassaient sur une chaise à défaut d'être rangés dans son armoire. Il finit sa cigarette, l'écrasa dans un immense cendrier. Il se rapprocha de Jill. Se penchant vers elle, il glissa sa main sous le menton de la jeune femme, déposa un baiser sur son front avant de lui ébouriffer les cheveux.

"Allez on se dépêche. J'en ai ras le bol de ce repère."

Si Jill avait des sautes d'humeur plutôt spectaculaires que dire de Devon a cet instant. Il avait encore trouvé le moyen de se défiler, il s'était de nouveau refermé arborant une attitude qui n'était pas celle de la personne au fond de lui. Hors de question qu'une personne puisse savoir ce qu'il pensait ou ce qu'il allait faire. Il adorait jouer avec le chaud et le froid. pour le coup, Jill avait droit à une belle douche écossaise, après les quasi douces confidences sur l'oreiller il se drapait dans la peau d'un autre personnage. Ca risquait de ne pas plaîre à la jeune femme...et pourtant Devon, en cet instant, s'en fichait se demandant si ce n'était pas préférable une bonne crise de colère comme il en avait l'habitude pour chasser ces moments étranges qui venaient de passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Sam 17 Fév - 13:05

S'étant habituée à l'attitude douce et endormante du bras droit, Jill fronça les sourcils alors qu'il reprenait le mouvement, laissant sa requête en plan. Elle roula les yeux et soupira, ennuyée mais aussi rassurée qu'il ait finalement décidé de reprendre son attitude normale, ou moins étrange. La jeune femme attendait donc patiemment qu'il finisse de s'étirer, se laissant repousser sans rien dire. Elle fit une moue, sentant le moindre mouvement qu'il faisait. Le silence finit par revenir puis le bras droit repris la parole. Elle se doutait et redoutait à la fois la situation. Pourquoi aurait-il été en son sens de toute façon? Elle resta immobile et l'observa s'éloigner et revenir. Elle ferma les yeux et poussa un grognement alors qu'il ébouriffait ses cheveux. Elle en avait horreur, c'était le cas de le dire. Il la fit se presser. Jill n'avait pas plus envie que ça de sortir, mais suivre le bras droit pouvait s'avérer amusant, voire même instructif.

Elle se releva finalement et attrappa ses vêtements, se rhabillant ensuite en vitesse. Elle attrappa ses chaussures et s'approcha de Devon, un faux-air enjoué imprimé sur son visage qui laissait clairement deviner ce qu'elle pensait de ses sautes d'humeur du moment. Elle passa devant et s'appuya sur la porte, attendant un moment, et tourna la poignée pour se retrouver dans le couloir. Jill arqua un sourcil et lui demanda:


"Tu m'emmènes où?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Devon Marshall

avatar

Nombre de messages : 428
Age : 34
Gang : The Lazzarius
Rôle : Bras Droit
Côté Coeur : I Love Me
Date d'inscription : 11/09/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Mar 20 Mar - 15:49

"Où je t'emmènes? Je serais tenté de te répondre que pour une fois tu n'auras pas à décider. Tu le fais trop souvent d'ailleurs..."

Devon enfila une veste et passa, en bandoulière, sa sacoche. Il se passa une main dans les cheveux et s'avança vers la porte. Il posa sa main sur la poignée et écarta doucement Jill du passage.

"Tu ne t'es jamais demandé de ce que je pouvais faire de tout le fric que je gagne? Je vaais te le montrer. C'est assez spécial. Alors comme tu désirais en savoir plus sur moi, je te fais confiance et vais te révéler mon petit secret."

Devon prit un faux air méfiant et inquisiteur. Finalement, il allait réellement le faire. L'endroit qu'affectionnait Mister Marshall pour son ambiance si particulière n'était pas une sordide banlieue mais le port. Là bas, il n'y avait croisé que des gens sans attaches, qui se fichaient éperduement de ce qu'il pouvait bien se passer sur le continent.
Il prit le poignet de Jill dans sa main et la fixa étrangement sérieux
.

"C'est une marque de confiance que je te fais là..."

L'ombre dans son regard clair disparut aussi vite qu'elle était aperçue. Devon s'était peut-être jusque là comporté comme un gentil jeune homme, l'animal n'était jamais bien loin. Il tourna la poignée et ouvrit la porte, laissant le passage à Jill. D'un ton ronronnant et doucereux, il lui murmura.

"Allons-y Sweetie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jill Hathaway
|The Freak|
avatar

Féminin Nombre de messages : 4392
Age : 28
Gang : The Lazzarius
Rôle : Chef
Côté Coeur : S'il bat c'est déjà très bien.
Date d'inscription : 05/08/2006

MessageSujet: Re: Double Trouble   Mar 20 Mar - 17:23

Lorsque Devon s'approcha de la porte et se mit à parler, Jill baissa les yeux, réfléchissant à ce qu'il lui disait. Non, en faite, elle ne se l'était jamais réellement demandé. En fait, les occupations du bras droit lui avaient toujours étés claires. Des prostituées, de la drogue, de l'alcool. La simple idée qu'il puisse avoir autre chose que ça dans sa vie lui paraissait bizarre, illogique. C'était probablement l'effet qu'il voulait donner et jusqu'à aujourd'hui, la jeune femme s'en serait bien contenté. Mais le goût d'expliquer l'inexplicable commençait à apparaître tranquillement, sans qu'elle sache pourquoi elle s'intéressait autant à ce que pouvait faire le bras droit dans sa vie privée. Une multitute d'idées se forgeaient d'ailleurs à propos de celle-ci et c'est lorsqu'elle entendit la fin de ses paroles qu'elle se mit à l'écouter pleinement.

Elle le fixa sans bouger, n'appréciant pas trop l'air qu'il prenait car il lui donnait l'impression que Devon se fichait totalement d'elle. Il fallait admettre qu'elle aurait probablement arboré la même mine s'il n'avait pas commencé avant, mais elle aurait été franche. Elle sentit la main se resserrer autour de son poignet et le regarda d'un air qui montrait clairement qu'elle ne comprenait plus rien à ses agissements. Elle baissa les yeux alors que son regard rencontrait celui du bras droit, n'aimant pas la façon qu'il la regardait. Ses mots la rassurèrent, du moins pour l'instant. Elle hésita un moment pour parler et finit par laisser tomber. Elle observa la porte de la chambre s'ouvrir et frissonna en entendant la vox de Devon. Ayant peur qu'il lui fasse un coup fourré, ce qui pouvait s'avérer fort probable, elle saisit vivement la main de celui-ci et sortit de la chambre, entendant la porte claquer. Elle se retourna vers le bras droit et murmura à son tour.


"Abuses pas de ma confiance, s'il te plaît."

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et continua d'avancer, traversant le couloir en espérant ne pas croiser ce foutu Burton ou quelqu'un d'autre. Après tout, la plupart des membres du gang devaient être levés déjà, ou étaient en cours de le faire. Cette seule idée lui fit presser le pas, s'assurant tout de même que Devon n'était pas parti vers sa chambre. Pas qu'elle ne lui faisait pas confiance...Mais oui, c'était un peu ça. La porte du repère se referma finalement sur eux. D'un air de petite fille se voulant autoritaire, elle brisa le silence.

"Il est toujours trop tôt pour savoir où on va?"

[Si ça ne se continue pas ici, fais savoir en postant un lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://just-play.withme.us
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Double Trouble   

Revenir en haut Aller en bas
 
Double Trouble
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Double FITA Star
» Question"double allumeur "
» ENTRETOISE DOUBLE DIN
» montage echangeur alu double faisceau
» Double Din pour TTT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
District-Affair :: Hors-Jeu :: Archives-
Sauter vers: